Valence tient tête au FC Barcelone

Le Barça a réalisé la bonne opération de la soirée en allant faire match nul à Mestalla contre le Valence CF en demi-finale aller de la Coupe du Roi (1-1) Jonas avait donné l’avantage au club du Ché avant que Carles Puyol ne remette les deux équipes dos à dos. Rien n’est encore fait avant le retour qui aura lieu la semaine prochaine au Nou Camp.

Lionel Messi

Le Barça a toutes les cartes en mains pour se qualifier pour la finale de la Coupe du Roi et rejoindre très certainement bilbao. Dans une rencontre plutôt équilibrée, les Catalans ont soufflé le chaud et le froid, à l’image d’un Messi ratant presque tout ce qu’il a entrepris. Le début du match voyait notamment une formation de Valence très entreprenante, malgré quelques piques du triple Ballon d’Or France Football, mais ce dernier était incapable de se montrer efficace devant les buts. Outre un coup-franc de Messi qui passait de peu à côté (sixième) et une frappe contrée in extremis après une perte de balle idiote (16e), c’est Valence qui dominait les débats avec notamment un Pablo Piatti très en jambes.

Une formation du club catalan en difficulté avec notamment un Pinto qui aurait du être exclu après un arrêt de la main devant Soldado hors de la surface (18ème), mais ni l’arbitre central, ni son adjoint ne bronchaient’ Mais à force de pousser, le club ché ouvrait la marque fort logiquement. Sur un magnifique travail de Jérémy Mathieu, Jonas ne tremblait pas aux six mètres, envoyant son plat du pied dans la lunette opposée de Pinto (25e, 1-0).

Mais le FC Barcelone, quelque peu bougé, se relançait dans la partie à peine neuf minutes après l’ouverture du score. Alors qu’Alexis Sanchez ratait son contre face avec Diego Alves, le corner qui suivait permettait aux Catalans de revenir à la marque grâce à l’inusable Carles Puyol, auteur d’une tête bien sentie (1-1, 34e). Un but qui valait cher en vue du match retour au Camp Nou, la semaine prochaine. Le second acte voyait d’ailleurs un réveil du club catalan qui aurait pu prendre l’avantage mais Messi, en verve, voyait sa tentative passer juste au-dessus de la barre (50e). La “Pulga” se voyait néanmoins offrir l’opportunité de donner l’avantage aux siens après une faute sur Thiago Alcantara dans la surface de réparation, cinq minutes plus tard.

Mais l’Argentin, manifestement moins bien ces temps-ci, ratait sa tentative, Alves sortant le grand jeu (55e). Le gardien de 26 ans semblait en feu, arrêtant également une tentative d’Abidal qui partait tout droit dans sa lucarne (63e). Le Barça accentuait la pression mais Daniel Alves, positionné aux avant-postes, trouvait le poteau’ d’Alves (72e), chanceux qui plus est. Le score ne bougeait pas et les joueurs de Guardiola, bousculés en début de rencontre, repartaient de Mestalla avec un résultat plus que positif en vue du retour au Nou Camp.