Montpellier garde le rythme

Montpellier a dominé Brest (1-0) dans le cadre de la 22ème journée de L1. Chanceux, les Montpellierains l'ont emporté grâce à une frappe détournée par Dernis. Dans le même temps, Nice est allé cherché le point du match nul sur le terrain de l'ACA (1-1). Eduardo, auteur de son troisième but en trois matchs avait donné l'avantage aux Corses avant que Gonçalves n'égalise.

Sans trembler ni briller, Montpellier l'a emporté à la Mosson contre Brest, à l'occasion de la 22ème journée de Ligue 1. Après avoir longtemps envoyé leurs frappes dans les gradins du stade, les Montpelliérains ont profité d'une frappe de Cabella détournée par Dernis pour tromper un Elana pris à contre-pied (40e). Frileux, les Bretons auraient pu causer plus de soucis à leurs adversaires s'ils s'étaient montrés plus entreprenants.

Vaillants défensivement, les Brestois ont souvent été très limite dans leurs interventions. Sissoko, pour son premier match parmi l'élite, a même été exclu dans le temps additionnel pour un tacle sévère sur Belhanda. Grâce à cette victoire, Montpellier reste dans le sillage du PSG, vainqueur contre Evian, qu'ils rencontreront dans quinze jours pour le choc de la 24e journée de Ligue 1.

Nice s'accroche comme il peut

Pour sa part, Nice se rendait sur l'Île de Beauté pour y affronter l'AC Ajaccio en plein regain de forme depuis quelques temps. Ce sont d'ailleurs les Corses qui ouvrent le score grâce à leur recrue du mercato d'hiver Eduardo (57e), auteur de son 3ème but en trois matches. Lanterne rouge, le club de Nice doit alors absolument se ressaisir afin de ne pas sombrer un peu plus. En toute fin de rencontre, Gonçalves égalise finalement pour les Aiglons. En attendant les matchs du FC Sochaux-Montbéliard et Auxerre, le Gym remonte à la 18ème place et s'offre un peu d'air. Ajaccio est 15e.