Le derby pour Bordeaux

Bordeaux a pris le meilleur sur son voisin Toulouse (2-0), ce samedi, lors de la 22e journée de L1. Les Girondins ont plié l'affaire avant la mi-temps, grâce à des buts de Jussiê (première) et Obraniak (43e). Réduit à 10 après un pétage de plomb de Sissoko (45e), le Toulouse Football Club n'a pas trouvé les ressources pour revenir dans la partie et voit son adversaire du soir revenir à quatre points.

Les Bordelais continuent leur opération remontée. Et que peut on espérer de plus qu'un derby pour confirmer la bonne passe traversée ‘ Les joueurs de Francis Gillot, toujours disposés dans leur 5-4-1 mis en place ces dernières, n'ont pas perdu de temps afin de mettre la pression sur Toulouse. Dès le coup d'envoi, Jussiê profitait d'une improbable perte de balle de Congré, le capitaine toulousain, pour s'en aller tromper Ahamada d'une frappe puissante après seulement 20 secondes de jeu (1-0, 1èee). Idéalement lancés les locaux laissaient passer la réaction toulousain (16e, 20e), avant de planter une 2ème banderille. Sur un coup franc parfaitement tiré, Obraniak ouvrait son compteur but sous les couleurs du club au scapulaire peu avant la pause (44e, 2-0).

C'est le moment choisi par Moussa Sissoko pour totalement craquer. Suite à un tacle trop appuyé d'Obraniak dans le même temps du deuxième but, le milieu toulousain réagissait trop vivement. Tête contre tête avec l'international polonais, il repoussait ce dernier violemment. Les deux joueurs étaient avertis. Mais Sissoko ne se calmait pas pour autant. Après avoir menacé encore une fois Obraniak, il se rendait coupable d'un vilain coup de coude sur Ciani dans un duel aérien. L'arbitre n'hésitait pas et lui infligeait son deuxième avertissement en moins de trois minutes (45e).

Réduit à 10, le TFC n'a ensuite jamais trouvé la solution pour revenir dans la partie. Bordeaux ne parvenait pas pour sa part à aggraver la note, malgré quelques bonnes opportunités (79e, 84e, 90e +3). Mais ce bon résultat suffit largement au bonheur aquitain. Neuvième dorénavant, Bordeaux retrouve la 1ère partie de tableau et se relance dans la course à l'Europe. Toujours 7e, Toulouse voit revenir son voisin à quatre points après cette soirée ratée et à oublier.