Flops : les leaders de Serie A, Ibrahimovic-Cissé et la LFP

Après les Tops du week-end, place aux Flops retenus par l’équipe de Top Mercato. Au programme les leaders de Serie A neutralisés, la double expulsion Ibrahimovic/Cissé et la mauvaise gestion climatique de la LFP.

Zlatan Ibrahimovic
Flops du week-end

1er : Les leaders de Serie A freinés

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les meilleures formations italiennes n’ont pas réussi à se mettre en valeur le week-end dernier. La Juventus Turin s’est contentée d’un match nul contre Sienne (0-0) et idem pour le Milan AC contre Naples (0-0). L’Udinese a perdu contre la Fiorentina (3-2), même chose pour la Lazio Rome face au Genoa (3-2). Au final, c’est l’AS Rome qui a fait une belle opération lors de cette 22e journée en écrasant l’Inter Milan (4-0). Les Giallorossi occupent désormais la sixième place du classement et ils peuvent toujours espérer finir dans le Top 4 en fin de saison (5 points de retard seulement sur la Lazio Rome).

2ème : Ibrahimovic et Cissé attrapés par la patrouille !

Lors de la rencontre entre le Milan AC et Naples (0-0), Zlatan Ibrahimovic a encore fait des siennes ! Après que l’arbitre ait sifflé une faute, l’attaquant suédois a filé une gifle au défenseur Salvatore Aronica à la 64e minute de jeu à la suite d’un attroupement. Pour effectuer ce geste, l’international suédois n’a pas hésité à rester derrière son coéquipier Antonio Nocerino. Quel courage (sic) ! Pour sa part, le buteur Djibril Cissé a pris un carton rouge au cours du match entre les Queens Park Rangers et Wolverhampton (1-2). Après avoir été victime d’un tacle dangereux de Roger Johnson, le Français a réagi de façon impulsive en attrapant ce dernier ce qui lui a valu d’être renvoyé au vestiaire après seulement 34 minutes de jeu.

3ème : La mauvaise gestion des conditions climatiques

On se demande franchement comment sont briefés les délégués de la LFP… En effet, ces derniers n’ont pas du tout géré de la même façon le froid glacial et le gel sur certaines pelouses de Ligue 1. Alors que les matches Sochaux-Lille et Caen Auxerre ont été reportés avant le coup d’envoi, on se demande encore comment la rencontre entre Saint-Étienne et Lorient a pu se dérouler pendant huit minutes avant d’être interrompue. La pelouse de Geoffroy-Guichard était impraticable et ressemblait même, selon les joueurs, à du carrelage sur lequel il était impossible de planter les crampons. Le constat est aussi déplorable pour le duel entre Nancy-Rennes (0-0) qui a été disputé dans des conditions très difficiles. Au final, cela a donné lieu à un spectacle franchement décevant.

Les tops du week-end