Rennes ne fera pas l’impasse sur la Coupe

Rennes reçoit Evian-Thonon-Gaillard, ce mardi, pour le premier des huitièmes de finale de la Coupe de France. Une compétition que le club breton, à la lutte pour l’Europe en championnat, ne prend pas à la légère. Les joueurs de Frédéric Antonetti se méfient toutefois du promu, qui a fait douter le PSG samedi.

F. Antonetti

C’est désormais le chemin le plus court vers l’Europe pour Rennes. Il n’était de toute façon pas question de faire l’impasse sur cette compétition, alors que le club n’a plus rien gagné depuis la saison 1982-1983 et un titre de champion… de Ligue 2. C’est dire si les Rennais ne manqueront pas d’ambitions au moment de recevoir Evian-Thonon-Gaillard pour le premier des huitièmes de finale de la Coupe de France. Toujours en course pour la Ligue des champions en championnat, Rennes, 6e de Ligue 1 à trois points du podium, ne délaissera pas la Coupe. Frédéric Antonetti, qui a souligné “l’importance” de cette compétition, devrait d’ailleurs aligner l’une des meilleures équipes possibles devant le promu.

En face, Evian voit également les choses en grand. Trois jours après avoir mené au score sur la pelouse du PSG avant de finalement s’écrouler en fin de match, les Haut-Savoyards comptent bien jouer crânement leur chance. “En Coupe, tout est possible, a lancé Cédric Barbosa sur le sie officiel de l’ETG. On le voit à chaque étape de cette compétition. Evidemment, ce n’est pas un tirage facile. Rennes, c’est un gros club, une grosse équipe. Il faut croire en nos chances car on aura des possibilités.” En championnat, les deux équipes avaient livré un match spectaculaire, qui avait finalement tourné à l’avantage des Bretons (3-2, 15e journée). “On se doit d’être sérieux, a prévenu Romain Danzé, qui se méfie de la troupe de Pablo Correa. Ils ont des joueurs expérimentés qui connaissent bien le football. Il ne faudra pas se faire piéger.”