L’heure du choix approche pour Podolski

Lukas Podolski va forcément devoir prendre rapidement une décision au sujet de son futur. L’attaquant de Cologne a deux options : prolonger son contrat au sein de son club de coeur ou alors relever un nouveau challenge plus attrayant.

Lukas Podolski

Un sacré buteur. Jusqu’à présent, l’équipe du FC Cologne alterne le bon et le moins bon en Bundesliga. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un oeil sur le classement du Championnat allemand. Les pensionnaires du RheinEnergieStadion occupent la 9e place du classement et ils sont clairement entre deux eaux. La lutte pour une place européenne ou le maintien, voilà ce qui attend inexorablement les hommes de Ståle Solbakken qui restent sur une série de cinq matches inquiétante (1 victoire, 1 nul, 3 défaites).

Afin d’éviter de se faire des frayeurs d’ici le mois de mai, le technicien norvégien peut s’appuyer les yeux fermés sur Lukas Podolski. A 26 ans, l’attaquant est une valeur sûre de la Bundesliga et ce n’est pas un hasard s’il a déjà inscrit 15 buts depuis le début de la saison. Il est le troisième meilleur buteur du Championnat, à égalité avec Claudio Pizarro (Werder Brême), derrière Mario Gomez (Bayern Munich) et Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04).

Un dilemme de taille

Bien entendu, les dirigeants du FC Cologne veulent impérativement que Lukas Podolski signe bientôt un nouveau contrat jusqu’en juin 2015 (avec une option pour une année supplémentaire). L’international allemand (95 sélections, 43 buts) pourrait ainsi bénéficier d’un salaire nettement revu à la hausse. Selon le site du quotidien Bild, celui que l’on surnomme “Poldi” serait susceptible de percevoir une rémunération de cinq millions d’euros par an (!) contre trois actuellement.

Mais le natif de Gliwice (Pologne) pourrait aussi choisir de réclamer un bon de sortie -franchement mérité- l’été prochain étant donné que son bail actuel expirera en 2013. Cas échéant, des clubs comme par exemple Arsenal, la Lazio Rome, le Lokomotiv Moscou ou encore Schalke 04 pourraient sauter sur l’occasion et s’offrir l’une des meilleures gâchettes d’Europe.