Lille veut aller au bout

Tenant en titre, Lille se rend chez son voisin valenciennois ce mercredi, à 19 heures, dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France. L’objectif est simple pour les Dogues, s’offrir le derby au Hainaut pour retrouver le Stade de France, enceinte que les Nordistes affectionnent tout particulièrement.

Eden Hazard

“On a envie de retourner au Stade de France”. Voici le leitmotiv des Lillois à quelques heures d’affronter Valenciennes en Coupe de France. A l’instar de l’Olympique de Marseille qui a pris un abonnement avec la Coupe de la Ligue, les Dogues aimeraient imiter les Sudistes en disputant une deuxième finale consécutivement. Pour ce faire, le Losc devra se défaire d’un adversaire coriace, Valenciennes, dans un derby du Nord où tout peut arriver, dixit Rudi Garcia. “VAFC-LOSC, ça représente le seul match de L1 entre équipes de la région. Ce n’est peut-être pas le plus historique ou le plus médiatique, mais c’est le vrai derby du département du Nord, typiquement le genre de rencontre où tout peut arriver”, analyse ainsi l’entraîneur des champions de France en titre. “Après, en ce qui concerne la Coupe de France, on reste le tenant qui veut se qualifier. On fera pour cela le meilleur match possible.”

Même son de cloche du côté des joueurs, et notamment de Mathieu Debuchy sur le site officiel du Losc : “Le match de mercredi n’aura pas la même saveur qu’en championnat: c’est un tour de Coupe très important pour nous. On veut gagner à tout prix pour continuer à rêver. La saison passée, ce qu’on a vécu était magique. Donnons-nous les moyens de revivre ça.” Après une période trouble, Lille a remis les pendules à l’heure avec notamment un succès net et sans bavure face à Saint-Etienne (3-0), avant de se retrouver malgré eux au chômage technique dimanche dernier, le terrain de Sochaux étant impraticable.

Et Rudi Garcia sait que la partie ne sera facile face à VA, le match de championnat au Hainaut ayant tourné en faveur des locaux, malgré un score nul et vierge. ” Se déplacer à Valenciennes n’est jamais simple. À l’aller, en championnat, nous n’étions pas bien dans beaucoup de domaines”, se remémore l’ancien entraineur du Mans. “On voudra en tout cas montrer un autre visage. Je n’ai aucun doute quant la motivation de mes gars” Pour cette rencontre, Mickaël Landreau gardera la cage alors que Maura Cetto, arrivé cet hiver pour remplacer Marko Basa, blessé de longs mois, devrait profiter de la suspension de David Rozehnal pour faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs.