L’Angleterre suspendue à la décision de Redknapp !

Maintenant que Fabio Capello n’est plus le sélectionneur de l’équipe nationale d’Angleterre, tout le Royaume de Sa Majesté ou presque rêve de voir Harry Redknapp guider les Three Lions lors de l’Euro 2012.

Harry Redknapp

Des soutiens prévisibles. Après avoir appris que Fabio Capello a choisi de démissionner, l’attaquant de Manchester United s’est rapidement manifesté par le biais de son compte Twitter. L’international anglais a clairement fait savoir qu’il aimerait beaucoup travailler sous les ordres du manager de Tottenham, autrement dit Harry Redknapp. Pour sa part, le coach de Sunderland, Martin O’Neill, croit également que son confrère est l’homme de la situation. “S’il y a quelqu’un qui peut succéder à Fabio Capello, c’est bien Harry Redknapp. Il a gagné le droit d’être sélectionneur et je pense qu’il le mérite”, a souligné le technicien nord-irlandais selon Sky Sports.

Même l’ex-sélectionneur de l’Angleterre (2001-2006), Sven-Göran Eriksson, estime qu’Harry Redknapp est le guide parfait afin de permettre aux Three Lions de faire un bel Euro en Ukraine et en Pologne. “Je pense que Redknapp serait un très bon choix. Il est anglais et connaît donc le football britannique. Il fait un excellent travail à Tottenham et idem avec ses anciennes équipes (Portsmouth, Southampton, West Ham et Bournemouth). Je suppose que ce sera lui qui sera nommé”, a lâché le technicien suédois. Pour le moment, il est difficile de savoir si oui, ou non, Harry Redknapp acceptera de relever ce challenge.

Redknapp peut-il lâcher les Spurs ?

Même s’il a toujours dit qu’il rêve de guider l’équipe nationale de son pays, Harry Redknapp a des engagements importants à honorer avec Tottenham. Les Spurs occupent la troisième place du classement en Premier League et ils semblent bien partis pour obtenir un ticket en Ligue des champions en fin de saison. En plus de cela, le club londonien est également toujours en course en FA Cup avec un 5e tour à disputer contre Stevenage dans neuf jours. D’après la presse anglaise, le propriétaire de Tottenham Daniel Levy aurait décidé de passer à l’action rapidement afin de proposer un nouveau contrat très lucratif à Harry Redknapp.

En plus de cela, le dirigeant pourrait lui donner de sérieuses garanties sur le plan financier en vue du prochain marché des transferts estival… afin d’essayer de remporter la Premier League à l’horizon 2013 ou 2014. En parallèle, les membres de la Fédération anglaise envisageraient de nommer provisoirement Stuart Pearce qui est à la tête de l’équipe nationale olympique en vue des Jeux de Londres programmés cet été. Cela permettrait de gagner du temps et de voir si la situation peut se décanter en ce qui concerne Harry Redknapp. En cas de refus du manager de Tottenham, ils pourraient se tourner vers Guus Hiddink (libre), Alan Pardew (Newcastle United) ou encore Roy Hodgson (West Bromwich Albion)… même si cette short-list est loin d’être définitive.