Llorente fidèle jusqu’au bout à Bilbao ?

Lors de chaque mercato, on se dit que Fernando Llorente va finir par quitter l’Athletic Bilbao. Mais à 26 ans, l’attaquant qui a débuté sa carrière professionnelle en 2004 est solidement ancré chez les Leones et il pourrait même rempiler !

Fernando Llorente

Une soirée inoubliable. Si on se penche sur le palmarès de l’Athletic Bilbao, on constate qu’il faut remonter à l’année 1984 pour trouver la trace des derniers titres remportés par les Leones. A l’époque, le club espagnol avait réussi à réaliser un triplé flamboyant (Liga, Coupe du Roi et Supercoupe d’Espagne). Depuis les socios de San Mamés attendent un trophée majeur afin, pourquoi pas, d’entamer un cycle victorieux. Dans un passé proche, l’Athletic Bilbao aurait pu conjurer le sort en disputant la finale de la Coupe du Roi contre le FC Barcelone en 2009. Mais les coéquipiers de Fernando Llorente s’étaient lourdement inclinés face à des Blaugrana au sommet de leur art (4-1).

Le 25 mai prochain, les Leones auront l’occasion de prendre leur revanche face à la formation entraînée par Josep Guardiola. Mardi dernier, ils ont validé sans trembler leur ticket pour la finale grâce à un succès très large contre la surprenante formation de D3 espagnole Mirandes (6-2, succès 1-2 à l’aller). Lors de cette rencontre importante, Fernando Llorente s’est encore distingué en inscrivant un doublé (71e et 75e minute). Désormais, l’attaquant de l’Athletic Bilbao peut se vanter d’avoir inscrit 97 buts en 272 matches officiels pour le compte de son club de coeur… et il n’a apparemment pas envie de s’arrêter ! “En voyant l’atmosphère à San Mamés lors du match contre Mirandes et la folie qui a suivi, bien sûr que cela donne envie de rester ici pour toujours”, a lâché l’international espagnol selon Marca.

La qualification en C1 est accessible

Celui qui devrait, sauf accident sérieux, disputer l’Euro avec la Roja souhaite plus que quiconque remporter la Coupe du Roi même s’il faudra pour cela battre le Barça. “Le plus important pour moi, c’est de gagner un trophée avec l’Athletic. C’est la plus grande chose qui pourrait arriver à mes yeux (…) Nous avons montré qu’on peut les inquiéter (2-2 le 6 novembre dernier, 12e journée de Liga). L’Athletic ne doit avoir peur d’aucune équipe”, a-t-il certifié. En attendant ce rendez-vous très important contre la formation catalane, Fernando Llorente va tenter de guider son équipe le plus haut possible en Liga. Pour l’heure, les Leones (6es du classement) ont seulement deux points de retard par rapport à Levante qui occupe la quatrième place qualificative pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions.