Chelsea pourrait faire appel à “Don Fabio” !

Maintenant qu’il est libre de tout contrat depuis qu’il a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale d’Angleterre, Fabio Capello peut s’engager sans problèmes où bon lui semble et Chelsea est une destination potentielle.

Fabio Capello

Le “Group One” reste serein. Lors d’un point presse relayé par Sky Sports, le manager de Chelsea André-Villas Boas a souligné qu’il ne se sent pas menacé malgré le fait que le propriétaire Roman Abramovitch se soit mêlé des séances d’entrainement ces derniers jours. “Nous n’avons jamais cessé de parler ensemble. Ce n’est pas parce qu’il est présent physiquement désormais que cela signifie qu’on vient de commencer à discuter. Vous pouvez spéculer sur ce que vous voulez mais pour nous, c’est fantastique de l’avoir ici (au centre d’entraînement de Cobham). Il ne gêne pas”, a assuré le technicien portugais.

Même si pour l’heure AVB n’est pas encore sur un siège éjectable, on apprend par le biais du journal The Sun que les membres du board de Chelsea penseraient sérieusement à le remplacer en cas de mauvaises performances lors des rencontres à venir, par Fabio Capello. A 65 ans, l’ex-sélectionneur de l’Angleterre a pratiquement le double de l’âge d’André Villas-Boas (34 ans) et son expérience du très haut niveau est indéniable. Au cours de sa carrière, il a notamment coaché le Milan AC, le Real Madrid, l’AS Rome et la Juventus Turin avec à la clef des succès en pagaille.

Moratti balaie devant sa porte

Une personne liée de près au club londonien a confié la nuit dernière que les bruits qui font état de l’arrivée de Fabio Capello à Chelsea sont de plus en plus “forts”. A ses yeux, cela pourrait intervenir “tôt ou tard” avant la fin de la saison. Une chose est sûre en tout cas, “Don Fabio” ne reprendra pas les rênes de l’Inter Milan. Interrogé sur le site officiel des Nerazzurri à ce sujet, le président Massimo Moratti a écarté cette possibilité car il compte sur Claudio Ranieri même en vue de la saison prochaine. Quelle écurie tendra la main rapidement au “Professore” Fabio Capello ?