Arsenal : Wenger confirme le départ de Henry dans les temps

Prêté deux mois par les New York Red Bulls, l'avant-centre français Thierry Henry rend un fier service à son ancien club de coeur Arsenal, avec qui il a déjà inscrit 2 buts en 5 appartions.

Alors qu'Arsène Wenger comptait le conserver deux semaines supplémentaires, le club américain a refusé poliment, ce qu'a compris le manager français, en conférence de presse : “J'aurais aimé que Thierry reste deux semaines de plus, mais il faut qu'il reparte. Ce n'est que justice pour New York. Il est le capitaine des Red Bulls et nous étions convenus dès le départ que nous le libérerions à ce moment-là. Nous respectons notre parole.