Bilan mercato L1 (6/6) : Montpellier, Rennes et Bordeaux

On termine notre tour de France en matière de mercato. Après le PSG, l’OM, Lille, l’OL et l’ASSE, place désormais à trois clubs ambitieux : Rennes, Montpellier et Bordeaux.

Mevlut Erding

Montpellier ne voulait rien changer. Malgré quelques contacts, les dirigeants du MHSC ont décidé de ne pas recruter un seul joueur pendant ce marché des transferts hivernal. Finalement, cette stratégie basée sur la stabilité n’est pas vraiment surprenante. En effet, pourquoi aurait-il fallu bouleverser l’effectif entraîné par René Girard alors que les Héraultais occupent la deuxième place du classement en Ligue 1 avec seulement trois points de retard sur le Paris Saint-Germain ? En parallèle du Championnat, les Montpelliérains auront juste à gérer en plus la Coupe de France avec un quart de finale à disputer contre un adversaire encore inconnu. Sur le plan des départs, seuls Hasan Kabze (Orduspor, résiliation de contrat à l’amiable) et Fodé Koïta (prêt au RC Lens) ont quitté la Mosson.

Recettes : /
Dépenses : /

Rennes a réussi son coup. L’été dernier déjà, les décideurs du Stade Rennais voulaient recruter Mevlut Erding. Finalement, les Rouge et Noir ont obtenu gain de cause pendant le mercato hivernal. Contre un chèque d’environ 8 millions d’euros, le club breton peut désormais s’appuyer sur l’attaquant turc qui était clairement un joker de luxe au Paris Saint-Germain… pour le plus grand bonheur de l’entraîneur Frédéric Antonetti qui rêvait de l’avoir à disposition. Le second joueur à avoir signé à Rennes est Sadio Diallo. A 21 ans, ce milieu offensif guinéen a montré de belles dispositions et il a coûté 4 millions aux Rennais. Pour ne pas freiner sa progression, il a été prêté dans la foulée à l’écurie corse, qui se bat afin de monter en Ligue 1, jusqu’à la fin de la saison. Au rayon des départs, le milieu de terrain camerounais Georges Mandjeck a rejoint l’AJ Auxerre contre une indemnité de transfert de 1,5 million d’euros.

Recettes : 1,5 million
Dépenses : 12 millions

Bordeaux veut une bonne cuvée 2012. Après un début de saison très difficile, les Girondons ont doucement redressé la barre à l’approche des fêtes de Noël. Conformément au souhait de l’entraîneur Francis Gillot, les dirigeants du club au scapulaire ont fait des efforts sur le plan financier afin de renforcer un effectif trop juste sur le papier pour bien figurer. Résultat, le latéral droit brésilien Mariano (3 millions d’euros, Fluminense) et le milieu de terrain franco-polonais Ludovic Obraniak (1 million d’euros, Lille) ont posé leurs valises en Aquitaine. A contrario, des éléments comme Vujadin Savic (prêté au Dynamo Dresde en Allemagne) et Anthony Modeste (prêté chez les Blackburn Rovers en Angleterre) ont quitté le Haillan pour découvrir de nouveaux horizons.

Recettes : /
Dépenses : 4 millions

Bilan mercato Ligue 1 (1/6) : Paris Saint-Germain
Bilan mercato Ligue 1 (2/6) : Olympique de Marseille
Bilan mercato Ligue 1 (3/6) : Lille
Bilan mercato Ligue 1 (4/6) : Olympique Lyonnais
Bilan mercato Ligue 1 (5/6) : Saint-Étienne