Exclu TM : 4 questions à… Diego Lopez !

Le gardien de but espagnol Diego Lopez vit une saison poussive à Villarreal. Après une saison 2010/2011 couronnée d’une qualification en Ligue des champions, le club de la communauté valenciane redresse peu à peu la barre après un début de saison catastrophique. Pour Topmercato, le portier formé au Real Madrid évoque la saison de son équipe.

Diego Lopez

Diego Lopez, comment allez-vous après une première partie de saison extrêmement compliquée pour votre équipe ?

Je vais bien mieux maintenant qu’il y a quelques semaines en arrière. Le fait de tomber tellement bas, après notre excellente saison passée (ndlr : le club a terminé la saison 2010/2011 à la quatrième place de Liga) a été très difficile à vivre pour tout le monde, moi le premier. Mais en tant que cadre du groupe, je ne devais pas baisser les bras. Nous avons effectué une première partie de saison catastrophique. Nous avons perdu pied pendant plusieurs semaines à force d’enchaîner les défaites. Le groupe a touché le fond mais tout le monde a su se remettre au travail. Il ne faut pas oublier non plus que nous n’avons pas été épargné par les blessures. Je me souviens qu’à un moment donné 12 des 25 joueurs du groupe professionnel étaient blessés en même temps.

Le club semble redresser la barre depuis quelques journées avec 2 victoires sur les trois derniers matches…

Oui, le groupe semble entrer de nouveau dans une phase positive. Tout le monde a su se remettre en question et a mis les bouchées doubles afin de remonter la pente. L’équipe se sent mieux, la réussite semble nous sourire de nouveau, mais il ne faut pas non plus s’emballer. Nous sommes encore 17ème à seulement un point de la zone de relégation.

Le match nul contre le Barça il y a deux journées a t-il servi de déclic pour le groupe ?

Oui, on peut dire ça. Durant cette rencontre, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions élever notre niveau de jeu et tenir tête aux équipes du haut du classement. Même si nous ne sommes pas au niveau d’une équipe comme le Barça sur une saison complète, la solide prestation réalisée durant ce match démontre bien de quoi nous sommes capables. C’est notre ” match référence ” depuis le début de notre saison.

En cette année d’Euro et malgré la forte concurrence (Iker Casillas, Victor Valdès et Pepe Reina), intégrer la Roja reste t-il toujours un objectif?

Oui, bien sûr. C’est un rêve de jouer pour son pays, et même si je ne compte qu’une cape en équipe nationale, je travaille tous les jours pour revenir en sélection. Je sais qu’il y a beaucoup de concurrence, mais je vais tout donner pour revenir au sein de la Roja.