Henry a vu la lumière pour sa der en Premier League

Arsenal s’est totalement relancé dans la course à la qualification pour la Ligue des champions en l’emportant sur la pelouse de Sunderland (1-2) lors de la 25e journée de Premier League, grâce à un certain Thierry Henry…

Thierry Henry

Les légendes ne meurent jamais et Thierry Henry, pour sa dernière en Premier League, l’a une fois de plus prouvé. Prêté pour deux mois à Arsenal par les New York Red Bulls, “Titi” a vu la lumière dans le Stadium of Light – cela ne s’invente pas – en inscrivant le but victorieux pour les siens, au bout du temps additionnel sur un service – aussi incroyable soit-il – d’Andrei Arshavin.

Grâce à ce précieux succès face aux Black Cats (1-2) et à ce “cadeau d’adieu” de Thierry Henry, qu’on verra une dernière fois face au Milan AC en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Gunners grimpent à la quatrième position au classement, synonyme de tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions, au nez et à la barbe de Chelsea et Newcastle (43 et 42 points).

Un dernier cadeau en C1 contre le Milan AC?

A l’issue de la rencontre, le manager français Arsène Wenger a bien évidemment rendu hommage à son protégé en conférence de presse, relayée par France Football: “Aujourd’hui, il a mis fin à l’histoire d’une légende en Championnat. Maintenant, j’espère qu’il en rajoutera un peu en Ligue des champions mercredi. Il nous a offert les trois points dans un match compliqué.”

Ça pourrait me hanter quand les gens me demanderont pourquoi il n’est pas resté“, a notamment confié Wenger quant au retour de Henry à N.Y.C. “Ça montre simplement que ces joueurs ne perdent jamais rien. Un talent exceptionnel ne meurt jamais. On le voit avec Giggs et Scholes à Manchester et avec Thierry ici. C’est vraiment un luxe d’avoir un joueur comme ça sur le banc.” Malheureusement pour Arsène Wenger, toutes les belles histoires ont une fin. Goodbye Henry