Manchester City reprend la tête

En clotûre de la 25ème journée, City s'est imposé sur le terrain d'Aston Villa (0-1) suite à une réalisation de Lescott. Sans briller, les joueurs de Manchester City reprennent donc la place de leader à United qui avait battu Liverpool (2-1) samedi. Vaincus, les Villans ont, en plus, livré une prestation catastrophique. Déjà mécontents avant le coup d'envoi, les fans de Villa n'ont même pas attendu la fin du match pour déserter le stade.

Cette année, le championnat anglais est marqué par un chassé-croisé incessant auquel se livrent les deux clubs de Manchester, City et United. Opposés aux Reds du club de la Mersey ce samedi à l'occasion de la 25ème journée du championnat anglais, les Mancuniens l'ont emporté (2-1) et se sont provisoirement emparés du fauteuil de leader. Pour sa part, City se rendait ce dimanche sur le terrain d'Aston Villa, qui ne s'est pas imposé au Villa Park depuis le 5 novembre dernier (2-0 contre Norwich City). Paralysés par le froid, ou peut-être l'enjeu, les deux formations peinent à rentrer dans le match. Statiques, les vingt-deux acteurs n'impriment aucun rythme à la rencontre. Inhabituellement maladroits, les Citizens ne parviennent pas à inquiéter Given, le portier des Villans et ancien joueur de Manchester City. Silva (17e) et Jonhson (27e) ne montrent, d'ailleurs, pas assez de convictions dans le dernier geste. Clairement mauvais, n'ayons pas peur des mots, Aston Villa balbutie son jeu, enchainant les mauvaises passes et les pertes de balles grossières au milieu du terrain. A la pause, les deux formations rentrent au vestiaire la tête basse. Et il y a de quoi!

Aston Villa, totalement absent

Dominateur stérile, Manchester City repart de l'avant dès le coup d'envoi de la deuxième période. Bien plus entreprenants les joueurs de Roberto Mancini semblent avoir retrouvé des jambes. Sur un coup-franc parfaitement enroulé de Silva, Lescott est trouvé dans la surface de réparation et place une puissante tête qui ne passe qu'a quelques centimètres de la transversale de Given (53e). Ce premier avertissement aura, d'ailleurs, du mettre Villa en garde puisque les Citizens vont finalement ouvrir le score. Sur un corner de Milner, Barry dévie de la tête pour Lescott qui, de volée, trompe Given de près (0-1, 63e). Transparents, inexistants voire même absents, les Villans ne réagiront que timidement en fin de partie. Cuellar (88e), de la tête, et Bent (90e) d'une volée auraient pu arracher l'égalisation mais la maladresse de l'espagnol puis une parade exceptionnel de Hart en ont décidé autrement. Sans briller, Manchester City remporte la rencontre et reprend donc sa 1ère place au tableau avec 2 points d'avance sur United, son frère ennemi. Aston Villa recule de deux crans et se retrouve 15e, mais au vu de la prestation catastrophique qu'il a livré, il ne méritait pas mieux.