Diego stoppé net dans son élan madrilène !

Après des passages réussis au FC Santos (2001-2004), au FC Porto (2004-2006) puis au Werder Brême (2006-2009), Diego a vécu deux expériences décevantes à la Juventus Turin (2009-2010) et au VfL Wolfsburg (2010-2011)… avant de rebondir à l’Atletico Madrid cette saison ! Mais la résurrection du milieu offensif a été stoppée brutalement le week-end dernier.

Diego

Les discours changent, les hommes restent les mêmes. A la fin de la saison 2010/2011, Diego avait pété les plombs en vue du dernier match entre le VfL Wolfsburg et Hoffenheim. Après avoir appris qu’il ne serait pas titulaire pour cette rencontre, le milieu offensif avait quitté la réunion tactique qui précédait cet événement avant de refuser d’aller au stade avec le reste de ses coéquipiers. L’entraîneur des Loups, Felix Magath, avait décidé de s’entretenir en privé avec le Brésilien pour lui faire savoir qu’il “ne comptait plus sur lui”. Regrettant à cette époque les 15 millions d’euros déboursés pour le recruter, le technicien avait annoncé publiquement qu’une séparation était la meilleure solution pour tout le monde. A défaut de trouver un accord pour résilier le contrat de Diego, suite à une amende initiale de 500.000 euros (!), ce dernier avait finalement été prêté à l’Atletico Madrid.

Autrement dit, loin d’une Allemagne où il a tant brillé au Werder Brême quelques années plus tôt. Sentant bien que sa carrière commençait à filer un mauvais coton, le footballeur âgé de 26 ans a décidé de mettre le paquet pour s’imposer chez les Rojiblancos. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Diego a réussi son pari puisqu’il a disputé 28 matches et inscrit 4 buts depuis le coup d’envoi de la saison. Même si l’équipe de la capitale espagnole n’arrive pas à concurrencer le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore le FC Valence en Liga, elle est toujours en piste afin d’obtenir une quatrième place synonyme de qualification en Ligue des champions (6e position occupée actuellement, 1 point de retard sur l’Espanyol Barcelone). En plus de cela, les Colchoneros ont un coup à jouer en Ligue Europa puisqu’ils ont battu la Lazio Rome assez largement lors du 16e de finale aller (1-3).

Un coup du sort regrettable

L’histoire semble belle pour Diego mais un grain de sable est venu enrayer la machine le week-end dernier. A la 62e minute du match de Championnat entre Gijon et l’Atletico Madrid qui s’est déroulé dimanche dernier (1-1), le lutin auriverde a été contraint de céder sa place. Au début le natif de Ribeirao Preto pensait avoir été victime d’une légère blessure, mais l’IRM passée dans la clinique de Majadahonda a révélé que le mal est profond. Diego souffre officiellement d’une déchirure au niveau du quadriceps de la cuisse droite. Dans le meilleur des cas, le chef d’orchestre madrilène devrait être éloigné des terrains pendant quatre semaines. “C’est confirmé. Je vais être absent pendant au moins un mois. C’est une vraie douleur sur le plan psychologique de quitter l’équipe à un moment aussi important de la saison”, a-t-il écrit par le biais de son compte Twitter.

Par ailleurs, Diego a remercié les supporters qui lui ont envoyé plusieurs messages de soutien en vue de sa période de convalescence. Bien entendu, cette dernière sera suivie avec beaucoup d’attention de l’autre côté du Rhin. En effet, l’entraîneur du VfL Wolfsburg Felix Magath a changé son fusil d’épaule au sujet du Brésilien. Il souhaite lui accorder “une nouvelle chance”, comme l’attestent ses déclarations relayées par Bild il y a un mois, à l’issue de son prêt à l’Atletico Madrid étant donné que son contrat chez les Loups expirera seulement en juin 2014. De son côté, le directeur sportif du Werder Brême, Klaus Allofs, “aimerait bien” que Diego revienne au Weserstadion l’été prochain. On verra si effectivement le meneur de jeu qui s’est imposé avec brio en Espagne envisage de faire son come-back en Bundesliga durant les mois à venir.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)