Le Benfica sauve sa saison

Benfica élimine le Zenith-Saint Péterbourg grâce à une belle victoire au Stade de La Luz (2-0) et aux deux buts inscrits en Russie à l'aller (3-2). Les Portugais, qui venaient de perdre la tête de la Superliga aux dépens du FC Porto, se relancent complètement pour la fin de saison. Avec en ligne de mire un 1/4 de finale de la C1.

A l'aller, le Zénith Saint-Pétersbourg était venu à bout du Benfica au terme d'un match hâletant (3-2) qui avait vu sa physionomie changer dans le dernier quart d'heure. Le Benfica pouvait se mordre les doigts après avoir dominé le match. Mais malgré la défaite, les Portugais avaient fait une bonne opération avec deux buts inscrits à l'extérieur. Deux buts qui auront eu une importance capitale ce soir au Stade de la Luz, pour ce 8èmes de finale retour.

Pourtant, la tâche s'annonçait compliquée contre le leader du Championnat de Russie, en l'absence du patron de la défense, Ezequiel Garay, de Yannick Djalo, également blessé, et surtout de Pablo Aimar, suspendu. Les Aigles misaient sur Cardozo et Cesar, ses principaux atouts offensifs dans ce contexte. Et pouvaient espérer que le Zenith, qui sortait de quatre mois de trêve, ne soit pas dans le rythme.

Une nette domination lusitanienne

En moins de 20 minutes, le Benfica se crée deux occasions franches par Cesar (15e) et Maxi Pereira (20e). Pourtant, à deux minutes de la fin de la première mi-temps, c'est Shirokov qui est tout près d'ouvrir la marque contre le cours du jeu pour le Zenith. Grosse frayeur pour les Lusitaniens, mais pas le temps de douter. Dans le temps additionnel de la 1ère période, Maxi Pereira bénéficie d'un bon travail de Cesar et Witsel. Le latéral, qui joue très haut ce soir, ouvre la marque.

Après la pause, le Benfica joue de façon plus prudente mais continue de dominer. C'est d'abord Jardel qui est à deux doigts de doubler la mise de la tête, sur corner (56e). Puis Cardozo qui se retrouve en un contre un face au portier russe mais se manque (70e). Pas grand chose à se mettre sous la dent du côté de Saint-Pétersbourg. Et c'est encore dans le temps additionnel, cette fois celui de la seconde mi-temps, que Benfica double la mise, par l'intermédiaire d'Oliveira (93e).

La perte du leadership dans le Championnat du Portugal, après la défaite à la maison face au FC Porto (2-3), vendredi, pouvait faire craindre le pire aux Aigles de Lisbonne. Mais au lieu de basculer dans la crise, les Lisboètes renouent avec l'euphorie. Ils poursuivent leur parcours en C1 et restent en compétition pour le titre en Superliga. La saison est déjà sauvée. Elle pourrait être belle…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)