Newcastle et Ben Arfa régalent devant les Reds

A l'occasion de la 31e journée de Premier League, Newcastle s'est brillamment imposé sur sa pelouse contre Liverpool (2-0). Emmenés par un excellent Hatem Ben Arfa, les Magpies ont fait la différence grâce à un doublé de leur meilleure recrue hivernale, Papiss Cissé. Apathiques, les Reds sont totalement passés à côté de leur sujet, à l'image d'Andy Carroll dont le retour à St James' Park aura été médiocre. En l'emportant, Newcastle revient à hauteur de Chelsea et se replace dans la course pour la Ligue des champions.

ndy est de retour au bercail! Passé de Newcastle à Liverpool à l'hiver 2010, Andy Carroll était attendu de pied ferme ce dimanche à St James' Park à l'occasion de la 31e journée de Premier League. Transféré pour plus de 40 millions d'euros, l'international anglais avait à c'ur de se montrer à son avantage face à son ancien public. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est complétement raté. Pourtant, il ne lui aura fallu que dix minutes pour se distinguer. Après une percée plein axe, Caroll efface Krul et s'écroule grossièrement. Monsieur Atkinson, bien placé, siffle … une simulation tout à fait logique et avertit le tricheur. L'attaquant des Reds, avec plus de lucidité, aurait pu marquer dans le but vide. Plutôt ouverte, la rencontre est indécise, chaque équipe s'appliquant à bien défendre et à ne pas laisser d'espaces à l'adversaire. La décision est alors tout près de basculer sur un coup de pied arrêté. Sur un corner de Gerrard, Williamson manque sa déviation de la tête, Simpson sauve sur sa ligne du bras mais bénéficie d'une foule de joueurs devant lui pour échapper à la vigilance de l'arbitre. Chanceux mais bien plus inspiré, Newcastle trouve finalement la faille. Suite à une action en solo et un centre de Ben Arfa, Cissé, trouvé au second poteau, bat Reina d'une tête décroisée à l'aide du poteau (1-0). Abattu par ce but, Liverpool accuse le coup et tourne au ralenti, à l'image d'un Suarez méconnaissable. Boostés par leur ouverture du score, les Magpies gèrent sereinement. Sur son aile, Ben Arfa régale.

Papiss Cissé, 7 buts en 7 matches de Premier League depuis son arrivée

A l'aide de son public, Newcastle démarre la seconde période avec beaucoup d'envie. Sur un coup-franc lointain, Williamson trouve la transversale d'un Reina, archi-battu. Inexistant depuis la reprise, Liverpool va finalement être puni de sa nonchalance. Après une jolie combinaison entre Cabaye, Ba et Cissé, la recrue hivernale des Magpies crochète le gardien des Reds et marque dans le but vide (2-0). Auteur de son septième but pour son septième match de Premier League cette saison, Cissé, arrivé de Fribourg, prouve un peu plus que Newcastle à fait LA bonne affaire du mercato hivernal 2012. Littéralement dépassés, les joueurs de Liverpool souffrent. Ancien Magpie, José Enrique en voit de toutes les couleurs avec Ben Arfa. Crochets courts, dribbles chaloupés, accélérations fulgurantes, passements de jambes, le Français lui inflige un véritable supplice. Comme si leur prestation n'était pas assez pathétique, les Reds vont même finir la rencontre à dix. Auteur d'un mauvais geste sur Perch, Reina est exclu directement par Monsieur Atkinson. Même s'il ne le touche pas vraiment, le portier espagnol subit l'exagération grossière du défenseur de Newcastle. Dépité sur son banc, Dalglish, qui a effectué ses trois changements, ordonne à José Enrique de garder les buts. Pour le latéral, c'est la cerise sur le gâteau. Au final, on en restera là. Liverpool tombe pour la sixième fois en sept rencontres de Premier League. De son côté, Newcastle revient à égalité de points avec Chelsea et se replace sérieusement dans la course à la Ligue des champions. L'autre grand gagnant de la soirée est incontestablement Hatem Ben Arfa. A trois mois de l'Euro 2012, le Français a marqué des points. Sera-ce suffisant pour séduire Laurent Blanc ‘

Etienne Andurand