48 heures chrono pour l’avenir de Dalglish ?

Kenny Dalglish sait que son poste de manager à Liverpool est sérieusement remis en question alors que la saison est terminée en Angleterre. D’ici la fin de la semaine, le technicien sera fixé au sujet de son avenir.

Kenny Dalglish

Une League Cup qui n’efface pas tout. En dépit de ce trophée remporté le 26 février dernier contre Cardiff City, on ne peut pas dire que la saison de Liverpool a été brillante. En Premier League, les Reds ont fini le Championnat à la 8e place du classement et ils ne disputeront donc pas la prochaine édition de la Ligue des champions au grand dam des fans. Même s’il jouit d’une très bonne cote à Anfield, Kenny Dalglish est aujourd’hui clairement pointé du doigt par certains membres du board du club de la Mersey.

D’après le Daily Mirror, “King Kenny” a dû se rendre au début de la semaine à Boston (États-Unis) afin de rencontrer les propriétaires de Liverpool John Henry et Tom Werner. Lors de cette réunion importante, le coach âgé de 61 ans a tenté de défendre son bilan et d’expliquer que la politique de formation mise en place va bientôt porter ses fruits. Pour l’instant, on ne sait pas si les décideurs de l’écurie anglaise ont décidé, ou non, de le garder au sein de l’organigramme. Ces derniers n’ont pas fait de commentaires à la suite de l’entretien.

Des candidats sérieux pour le remplacer

Celui qui avait pris les rênes de Liverpool en janvier 2011 attend de connaître son sort. Au travers des médias britanniques, des noms de successeurs potentiels circulent déjà à tout va. On retrouve fréquemment ceux de Roberto Martinez (Wigan Athletic), André Villas-Boas (libre), Christian Streich (Fribourg) et Lucien Favre (Borussia Mönchengladbach). Au final, les Reds vont peut-être entamer une nouvelle révolution afin de rebooster un effectif qui a dans l’ensemble déçu tout le monde lors de cette saison qui ne restera sûrement pas dans les annales.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store