Le Portugal vient à bout du Danemark

Au terme d'une rencontre très disputée, le Portugal a pris le meilleur sur le Danemark (3-2) ce mercredi à l'occasion de la deuxième journée du groupe B de l'Euro. Après avoir été menés par deux buts à zéro, les Danois avaient fait le plus dur en revenant au score. Mais Varela, tout juste entré en jeu, a finalement offert les trois points à la Selecção.

Il y a quelques semaines, on n'aurait pas donné cher de la peau du Danemark, opposé au Portugal ce mercredi. Pourtant, ce sont bien les Danois qui abordent cette rencontre en favori. En battant les Pays-Bas (1-0), les hommes de Morten Olsen ont crée la surprise et possèdent trois longueurs d'avance sur les Portugais, surpris par l'Allemagne (0-1).

La Selecção n'a plus le choix, le sait, et se met immédiatement à l'assaut du but danois. Les Portugais s'emparent de la sphère, comme on pouvait s'y attendre, et contraignent le Danemark à évoluer en contre, ce qui ne lui déplaît pas forcément. Dominateur stérile, le Portugal est très maladroit dans les trente derniers mètres. Cristiano Ronaldo ne fait que rarement la différence alors que Nani, pourtant inspiré, ralentit le jeu. Il faudra un corner de Moutinho parfaitement coupé par une subtile déviation de Pepe pour ouvrir le score (1-0, 24e). Le Danemark accuse le coup et semble sonné mais tente de repartir de l'avant. Survient alors le tournant du match. Sur un très long ballon, Krohn-Dehli est sur le point de partir seul au but lorsque Meireles smashe le ballon de la main. L'arbitre ne sortira qu'un carton jaune plutôt gentil pour le milieu de Chelsea. La décision pourra faire jaser, d'autant que le Portugal ne tarde pas à doubler la mise.

Après un premier échec sur un coup-franc de Ronaldo (34e), la Selecção ne manque pas sa deuxième opportunité. Sur un service parfait de Nani, Postiga allume Andersen d'une demi-volée sous la barre (2-0, 36e). La réaction danoise ne se fait pas attendre, Eriksen met Rui Patricio à contribution sur une lourde frappe de loin (37e). Le portier du Sporting Lisbonne ne pourra rien en revanche sur la réduction du score de Bendtner. Sur un centre du même Eriksen, Krohn-Dehli devance la sortie du gardien portugais pour remiser de la tête sur le Gunner, qui n'a plus qu'à placer la sienne en opposition pour pousser le ballon au fond (2-1, 41e). Postiga inquiètera une dernière fois Andersen à bout portant sur un nouveau service de Nani (44e) avant que la mi-temps ne vienne mettre un terme à un premier acte haletant.

Excepté un duel avec Andersen inexplicablement perdu par Ronaldo (50e) et une frappe de Kvist au ras de l'équerre de Rui Patricio (63e), la seconde période n'a rien à voir avec la première. Le Portugal gère son avance en contrôlant les assauts nordiques. Alors que Bendtner passe tout près de l'égalisation en manquant le cadre après avoir crocheté Pepe (72e), Ronaldo manque lui l'occasion de donner un avantage presque décisif aux siens en perdant un autre duel avec le gardien danois. Le Ballon d'Or 2008 n'y est vraiment pas. A la limite du minable, le Madrilène provoque (involontairement, certes) la chute des Lusitaniens. Quelques minutes plus tard, Bendtner égalise en inscrivant un but de renard. Seul au deuxième poteau, le Gunner profite d'un centre de Mikkelsen et du mauvais placement de Pepe pour crucifier Rui Patricio (2-2, 80e). La Selecção accuse le coup, à l'image d'un CR7 consterné.

Dans une fin de rencontre totalement débridée, Varela, tout juste entré en jeu, a le but de la victoire au bout du pied suite à un centre de Coentrao. Même s'il manque sa reprise, au courage, le joueur du FC Porto s'arrache et expédie un missile dans les filets d'Andersen (3-2, 87e). Scénario incroyable. Le Portugal semblait au fond du trou mais réagit immédiatement. Schöne fera passer un dernier frisson dans l'arrière-garde portugaise avant que l'arbitre ne délivre tout un peuple. Peu aidée par un Cristiano Ronaldo médiocre, la Selecção prend le dessus sur le Danemark et se relance dans son groupe B. Mais que ce fut dur.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)