Pays-Bas – Allemagne, les notes

Au terme d'un rencontre somptueuse, l'Allemagne s'est imposée devant les Pays-Bas (2-1). Gomez a inscrit un doublé, deux fois servi par Schweinsteiger. Özil et Müller auront également mis le feu dans la défense néerlandaise pendant que Hummels tenait la baraque derrière. En face, Robben, Sneijder et Van Persie n'auront pas assez pesé. Mathijsen, Willems, Afellay et Van der Vaart seront quant à eux passés totalement au travers de la rencontre.

Pays-Bas

Stekelenburg : 6 Crucifié à deux reprises par Gomez, il aura surtout sauvé les siens d'une débâcle en réalisant plusieurs arrêts de très grande classe. Il aurait toutefois pu se faire surprendre par Klose sur un contrôle un peu long.

Van der Wiel : 4 Muet offensivement à cause du repli défensif de Podolski, il aura en revanche neutralisé son adversaire direct. Connu pour ses montées rageuses, on regrettera son manque de prise de risque.

Mathijsen : 3 Quel match … raté. Incapable de contenir les attaquants allemands, il n'aura pas aidé son équipe. Le point faible des Néerlandais étant la défense, Mathijsen l'incarne à merveille.

Heitinga : 4 Un peu moins minable que son partenaire, il n'aura toutefois pas été un gage de sécurité. Trop lâche dans le marquage, il aura permis à Gomez de marquer par deux fois.

Willems : 2 Un naufrage. A seulement 18 ans, le joueur d'Eindhoven n'avait pas les épaules. Totalement mangé par Müller ou Özil, il se sera également illustré en perdant des ballons en phase offensive. Un match catastrophique pour ce joueur prometteur.

De Jong : 5 En grande difficulté en première mi-temps, il aura ensuite redressé quelque peu la barre en avalant des kilomètres. Il n'avait toutefois pas la carrure pour contrecarrer les assauts allemands.

Van Bommel : 4 Dépassé par la vitesse et la créativité des milieux allemands, il aura ramé. C'est le moins que l'on puisse dire. Il sera remplacé à la mi-temps par Huntelaar (3) qui n'aura jamais inquiété la charnière allemande. Une prestation incroyablement faible pour le meilleur buteur de Bundesliga.

Sneijder : 5 Nerveux voire même agressif, l'Interiste a des fulgurances, des éclairs de génie, mais il n'aura pas été en réussite. En s'agaçant des erreurs de ses partenaires, il aura prouvé son individualisme. Quel gâchis.

Afellay : 3 Trop tendre pour Boateng, le Barcelonais n'a absolument rien montré. Remplacé à la pause par Van der Vaart (3) qui n'aura pas eu plus de réussite. Muet, voire inexistant, il n'aura servi à rien. Ca valait le coup de se plaindre de son temps de jeu dans la presse.

Robben : 5 Le Munichois est tellement bon en dribble et en percussion qu'on ne peut qu'être déçu de ne pas le voir être décisif. Avec plus de réussite et surement de confiance, la donne serait bien différente. Remplacé par Kuyt à la 81e.

Van Persie : 5 Son but est l'arbre qui cache la forêt. Le Gunner est en manque de confiance et de réussite. Il n'aura absolument pas pesé sur la défense mais reste toutefois imprévisible et peut marquer à tout moment.

Allemagne

Neuer : 5 Une rencontre plutôt tranquille. Mis à part un arrêt de grande classe sur une reprise de Van Persie et le but sur lequel il ne peut rien, il n'aura rien eu à faire.

Boateng : 6 Après avoir complètement muselé Afellay, le Munichois aura écoeuré Van der Vaart. Son sacrifice sur une frappe de Sneijder aura permis à son équipe de ne pas être rejointe au score. Un exemple de rigueur et de détermination.

Hummels : 7 Quelle sérénité pour ce joueur de 23 ans. Très solide sur ses appuis, il aura aussi régné dans les airs. Bon dans l'anticipation et la relance, on ne lui reprochera que de ne pas avoir contré la frappe victorieuse de Van Persie. Impressionnant !

Badstuber : 6 Le complément parfait de Hummels. Il aura beaucoup couvert ses latéraux en anticipant les ballons dans le dos. Sa complémentarité avec le joueur de Dortmund risque de causer beaucoup de soucis aux attaquants durant l'Euro.

Lahm : 7 Un match parfait. Très solide défensivement, il aura causé beaucoup d'ennui à Robben. Sa concentration lui permet de ne faire aucune erreur. Sur ses rares montées, il aura su apporter le surnombre en apportant un point d'appui ou en centrant. Rappelons qu'il évolue à gauche, lui l'habituel latéral droit.

Khedira : 6 Dans l'ombre de “Schweini”, le Madrilène aura beaucoup couru pour ratisser des ballons devant sa défense. Sa qualité de relance a fait merveille même si son influence n'aura pas été aussi flagrante que d'habitude.

Schweinsteiger : 7 Grosse activité et énorme qualité de passe pour ce joueur très à l'aise dans son rôle de récupérateur-relanceur. Ses deux passes décisives pour Gomez récompenseront son incroyable influence sur le jeu.

Özil : 7 Ses dribbles chaloupés et ses accélérations auront fait très mal aux Néerlandais. Toujours aussi influent, sa vision du jeu, ajoutée à son sens de la passe a fait beaucoup de dégâts une nouvelle fois. Une prestation remarquable. Remplacé à la 80e par Kroos.

Podolski : 5 Moins tranchant que d'habitude, il aura toutefois apporté son expérience et sa patte gauche. Quelques approximations regrettables. Il n'aura pas assez pesé sur la défense mais il aura en revanche empêché les montées de Van der Wiel.

Müller : 6 Lui, c'est le milieu le moins technique, le moins bling-bling de cette équipe. Mais il compense cela par une activité incessante et une générosité hors du commun. Très actif sur son côté droit, il aura fait souffrir Willems par son repli défensif. Remplacé à la 91e par Bender.

Gomez : 8 On peut lui reprocher de ne pas avoir touché beaucoup de ballons mais que dire s'il marque deux buts avec si peu d'occasions ? Son doublé fera taire ses détracteurs, d'autant qu'il est allé les chercher lui même ses deux réalisations. Trois buts en deux matchs. La classe. Remplacé à la 71e par Klose.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)