Squillaci sur la rampe de lancement vers la France ?

Sébastien Squillaci a compris que les dirigeants d’Arsenal et le manager Arsène Wenger ne comptent plus du tout sur lui. Le défenseur central devrait profiter de ce mercato estival afin de mettre les voiles et pourquoi pas revenir en France !

Sébastien Squillaci


Un départ bientôt entériné ? A en croire France Fooball, Sébastien Squillaci serait actuellement en train de négocier avec le board d’Arsenal afin de résilier son contrat à l’amiable. En effet, le défenseur central a seulement fait six apparitions au sein de l’équipe première des Gunners la saison passée. A 31 ans, le natif de Toulon ne souhaite pas cirer le banc de touche car il a envie de profiter pleinement de la dernière ligne droite de sa carrière de footballeur professionnel avant de ranger définitivement les crampons au vestiaire.

Une fois qu’il aura quitté l’Emirates Stadium, Sébastien Squillaci pourrait faire son come-back dans l’Hexagone. En effet, plusieurs clubs de l’élite du football français voudraient récupérer l’ex-joueur de Séville, de Lyon, de Monaco, d’Ajaccio ou encore de Toulon gratuitement. Il s’agirait de Brest, d’Evian TG mais aussi et surtout de Bastia. L’écurie corse aurait une longueur d’avance sur ses concurrents. Sébastien Squillaci pourrait accepter de poser ses valises en Corse. Il serait alors un des leaders de l’équipe entraînée par Frédéric Hantz qui aura pour objectif majeur d’assurer le maintien en Ligue 1.

Franchir l’obstacle financier

Sa très grande expérience au haut niveau (43 matches de Ligue des champions, 24 en Premier League, 48 en Liga, 179 en Ligue 1…) serait un vrai atout pour le SCB qui veut s’installer durablement dans l’élite. La question est de savoir si les dirigeants corses ont vraiment les moyens financiers de proposer un salaire conséquent à Sébastien Squillaci. Au final, les deux parties pourraient s’entendre si le défenseur central consent à faire des efforts sur ce plan car bien évidemment, Bastia ne pourra pas lui verser ce qu’il touche actuellement en Angleterre…