Mourinho ne lâche pas l’affaire pour Schweinsteiger !

Cela fait déjà trois ans que l’entraîneur du Real Madrid, José Mourinho, rêve de pouvoir s’appuyer sur Bastian Schweinsteiger. Apparemment, le “Special One” n’a pas envie d’abdiquer à propos de ce dossier !

Bastian Schweinsteiger

Rebelote pour le mercato estival ! D’après le site du média Sport, Bastian Schweinsteiger est encore et toujours dans le viseur du Real Madrid en vue de la saison prochaine. L’entraîneur José Mourinho souhaite pouvoir aligner le milieu de terrain allemand dans l’entrejeu où sur le côté droit au sein de son onze titulaire. Mais le “Special One” sait que les décideurs du Bayern Munich n’ont pas du tout l’intention de lâcher facilement le joueur âgé de 27 ans. Aujourd’hui, le technicien portugais voit que “Basti” est sous contrat jusqu’en juin 2016 et que sa valeur marchande est de l’ordre de 40 millions d’euros.

Malgré le plafond fixé à 30 millions par le président Florentino Perez, José Mourinho a toujours bon espoir de convaincre le dirigeant de faire un gros effort sur le plan financier afin de récupérer le natif de Kolbermoor. Cas échéant, Bastian Schweinsteiger viendrait épauler des joueurs comme Xabi Alonso ou encore Sami Khedira. En parallèle, des éléments comme Lassana Diarra ou encore Nuri Sahin pourraient faire les frais de l’arrivée du footballeur germanique et ainsi être vendus au club le plus offrant.

Schweinsteiger tenté par le Real

En attendant de voir ce qui va se passer, force est de constater que l’ex-coach de l’Inter Milan, de Chelsea ou encore de Porto assiste actuellement à plusieurs matches de l’Euro. Toujours selon Sport, il a encore une fois été très impressionné par l’influence de “Basti” au sein du dispositif de la Nationalmannschaft contre le Portugal (1-0) et surtout les Pays-Bas (2-1). Récemment, le milieu de terrain du Bayern Munich a encore laissé entendre qu’il est vraiment “flatté” par l’intérêt prononcé du Real Madrid à son égard. Par ailleurs, il a souligné qu’à ses yeux José Mourinho est l’un des “meilleurs entraîneurs du monde” et qu’il serait enchanté de jouer “sous ses ordres” un jour. Peut-être que ce jour est bien plus proche que ce qu’on pouvait envisager au départ…