Vers un duo Pazzini-Falcao à l’Atlético Madrid ?

L’Atlético Madrid serait en train de préparer l’après Adrian, courtisé par le Barça. Ainsi, pour remplacer le petit attaquant espagnol, les Colchoneros auraient coché le nom de l’Italien Giampaolo Pazzini, révèle La Gazzetta dello Sport.

Giampaolo Pazzini

Quel attaquant européen pourrait être le parfait pendant offensif du Colombien Falcao du côté de l’Atlético Madrid ? Les Champions d’Europe en titre, qui comptent bien monter sur le podium de la Liga la saison prochaine, auraient trouvé l’oiseau rare en la personne de Giampaolo Pazzini. Grand oublié du sélectionneur italien Cesare Prandelli à l’Euro, l’ancien buteur de la Sampdoria Gênes, 27 ans, pourrait se relancer en Espagne assure La Gazzetta dello Sport. Et Pazzini a le profil idéal, à plus d’un titre. Explications.

Pazzini, une aubaine financière

La marge de l’Atlético Madrid pour attirer l’avant-centre de l’Inter Milan est mince. En effet, l’autre grand club de la capitale espagnole doit composer avec un budget serré, malgré une Ligue Europa brillamment remportée la saison passée, aux dépens de l’Atlétic Bilbao (3-0). L’été dernier, la formation entraînée par Diego Simeone avait littéralement cassé sa tirelire en s’attachant les services du goleador colombien, Radamel Falcao [l’Atlético avait offert pas moins de 40 millions d’euros au FC Porto pour ce joueur, ndlr.]. Un investissement rentable puisque le Tigre a rugi à 36 reprises en 50 matches toutes compétitions confondues lors de l’exercice 2011-2012.

Mais pour porter les Colchoneros toujours plus haut, mais aussi pour faire souffler leur star, les dirigeants madrilènes en pinceraient pour Giampaolo Pazzini, véritable flop de l’autre côté des Alpes la saison dernière. Peu ou pas satisfaits par le rendement d’Il Pazzo, les dirigeants intéristes, et Massimo Moratti en tête, pourraient céder leur attaquant pour 10 à 12 millions d’euros maximum et ce dès cet été.

Un Italien en péninsule ibérique !

Abordable financièrement, le transfert de l’attaquant italien pourrait être financé par le départ d’Adrian Lopez, 24 ans. L’avant-centre espagnol plaît beaucoup au FC Barcelone, qui doit également réglé, au plus vite, le cas du latéral du FC Valence, Jordi Alba. Un départ d’Adrian de la capitale espagnole avoisinerait les 13 à 15 millions d’euros. Avec Pazzini, les Colchoneros signeraient un grand nom, capable d’apporter une touche de vista et de puissance supplémentaire sur le front de l’attaque. Cependant, avec 8 buts en 40 matches chez les Nerazzurri la saison passée, le natif de Pescia n’a toujours pas retrouvé la vitesse de croisière qui était sienne du côté de la Sampdoria (2008-2011) et qui lui avait permis de s’ouvrir les portes de la Squadra Azzurra (24 sélections). L’Espagne est-elle la destination idéale pour s’affirmer quant on est un Italien ? Ces dernières années, les artistes transalpins n’ont pas été à la fête de l’autre côté des Pyrénées, à l’instar d’Antonio Cassano, qui est passé en coup de vent au Real Madrid (2005-2007) ou encore Giuseppe Rossi, qui a connu l’année passée la relégation avec Villarreal. Un sacré pari qui ne demande qu’à être relevé donc par Il Pazzo (le fou) et les dirigeants de l’Atlético !

Grand oublié de la sélection italienne au Championnat d’Europe des Nations, à l’instar des Matri ou Borriello, Pazzini pourrait succomber aux sirènes madrilènes…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)