Lloris à Arsenal ? Une affaire de gros sous pour l’OL !

Le gardien de l’équipe de France et de l’Olympique lyonnais, Hugo Lloris, pourrait rejoindre Olivier Giroud à Arsenal. A condition que les Gunners y mettent le prix assure L’Equipe.

Hugo Lloris

A quelques millions d’euros près, l’affaire est dans le sac ! La première “surprise” du mercato en L1 pourrait intervenir du côté de l’OL avec la perte de son gardien numéro 1, Hugo Lloris. Annoncé sur le départ depuis quelques années déjà (Milan AC, Manchester United…), l’international tricolore (37 sélections), âgé de 25 ans, pourrait enfin franchir le pas cet été, du côté de la Premier League. Arsenal en a fait sa priorité pour la saison prochaine. Pour le big boss de Lyon, Jean-Michel Aulas, Lloris est devenue une priorité… pour renflouer les caisses après des résultats sportifs décevants.

Entre 15 et… 25 millions d’euros !

A Arsenal, les semaines se suivent et se ressemblent. Anticipant un hypothétique départ de leur star Robin Van Persie, le manager des Gunners, Arsène Wenger, et ses dirigeants, se sont attelés à recruter successivement (et rapidement), le Français Olivier Giroud (12 millions d’euros) et l’Allemand Lukas Podolski (11 millions d’euros). Toujours à la recherche d’un milieu de terrain créateur, les Canonniers devraient passer par la case gardien. Ainsi, ces derniers auraient jeté leur dévolu sur l’international tricolore Hugo Lloris et seraient disposés à investir pas moins de 15 millions d’euros.

Une somme dérisoire pour Jean-Michel Aulas qui, tout en reconnaissant que son portier est loin d’être intransférable, exige d’ores et déjà une reconsidération de l’éventuelle offre de ses homologues londoniens. Lloris a “un bon de sortie à hauteur du marché constaté il y a un an au Bayern et à Manchester United (…). Il faut que le club plaise à Hugo et que l’offre nous convienne”, a tenu à préciser le bon président lyonnais. En se projetant en arrière, MU avait investi pas moins de 25 millions d’euros l’été dernier sur David De Gea (Atlético Madrid) alors que le Bayern Munich avait déboursé 21 millions d’euros pour le gardien de la Mannschaft, Manuel Neuer (Schalke 04). A bon entendeur.

Lloris, le nouveau Seaman ?

La nouvelle enceinte d’Arsenal, l’Emirates Stadium, n’a toujours pas trouvé le gardien de son temple ! Le Polonais Wojciech Szczesny, 22 ans, auteur d’un championnat d’Europe des nations pour le moins décevant, a montré quelques signes inquiétants de fragilité en fin de saison. Ces dernières années, les Gunners restent sur quelques déceptions au poste de gardien de but, de l’Allemand Jens Lehmann à l’Espagnol Manuel Almunia. Il faut remonter au début des années 2000 et à l’Anglais David Seaman, aujourd’hui au FC Wembley, pour trouver trace d’un portier digne de ce nom, international incontesté et incontestable.

L’OL et la fin des haricots

Les soldes n’ont pas tardé à commencer du côté de l’Olympique Lyonnais. Privé de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 1998, le dernier vainqueur de la Coupe de France doit alléger, coûte que coûte, sa masse salariale. Ainsi, Ederson (fin de contrat) a filé à la Lazio Rome, John Mensah a résilié, Ishak Belfodil, grand espoir du club, s’est engagé à Parme et Timothée Kolodziejczak est parti voir du côté de l’OGC Nice. Au-delà de ces cas finalisés, les Gones pourraient perdre Kim Kallström, proche d’un accord avec le Rubin Kazan (pour 6 millions d’euros), Aly Cissokho (Naples?), Jérémy Pied ou encore Yohan Gourcuff. Une grande lessive qui pourrait faire du bien aux caisses lyonnaises dans un premier temps et qui faciliterait les arrivées, dans un second temps, du milieu de terrain de Dijon, Benjamin Corgnet et du Rennais Benoît Costil, pour succéder à Lloris. Pas de doute, les temps changent du côté de Gerland…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)