Ganso, l’objectif numéro 1 de l’hiver à Tottenham

Le manager des Spurs, André Villas-Boas se projette d’ores et déjà sur le prochain mercato hivernal et n’aurait qu’un seul objectif en tête révèle The Mirror dans son édition du jour : attirer coûte que coûte le milieu de terrain brésilien Ganso à White Hart Lane.

Ganso


Ganso, le vrai boss du milieu de terrain ?

Annoncé depuis de longs mois en Europe, le prodigieux milieu de terrain de Sao Paulo et de la Seleçao (8 sélections), Paulo Henrique Ganso, 22 ans, se fait désirer. Un temps annoncé au Paris-SG, au Milan AC, à Chelsea ou encore à Manchester United, c’est Tottenham qui pourrait manifester en premier, cet hiver, son intérêt pour le « Nouveau Raï » et ce après l’échec de la venue du Portugais Joao Moutinho. En effet, le quotidien britannique The Mirror révèle que le nouvel entraîneur des Spurs, André Villas-Boas, aurait fait de Ganso sa piste prioritaire pour le prochain marché des transferts hivernal. Ainsi, le Portugais voudrait faire de Ganso son homme clé de l’entrejeu, entre ses deux milieux offensifs, Aaron Lennon et Gareth Bale, ses deux récupérateurs, le Brésilien Sandro et Scott Parker et juste derrière son attaquant de pointe. Mais pour démarcher l’un des plus grands espoirs du football carioca, sous contrat avec Sao Paulo jusqu’en février 2015, la formation londonienne devra aligner entre 25 et 30 millions d’euros et jouer des muscles avec la concurrence. Un projet ambitieux donc qui aurait pour but de faire taire les quelques critiques qui commencent à descendre des travées de White Hart Lane après un début de saison poussif de Tottenham en Premier League.

Le calendrier des Spurs va s’emballer

Depuis le début de la saison, le technicien portugais André Villas-Boas cherche toujours la bonne formule pour décrocher sa première victoire en match officiel. Ainsi, lors de la première journée, les partenaires de Younès Kaboul ont flanché à Newcastle (1-2) avant de caler à domicile face à West Bromwich Albion et Norwich City (1-1). Pour se défendre, AVB peut toujours brandir la carte de l’instabilité qui a touché son effectif cet été. En effet, la direction des Spurs s’est notamment séparée de son génie croate, Luka Modric (Real Madrid) et de l’ancien Madrilène, Rafaël Van der Vaart (Hambourg) dans le courant du mois d’août. Cependant, cette dernière a réalisé de belles prises cet été avec les arrivées du gardien Hugo Lloris (OL), du défenseur de l’Ajax Jan Vertonghen, du milieu offensif Gylfi Sigurdsson (Swansea) et des attaquants Moussa Dembélé et Clint Dempsey (Fulham). Il faut, dès lors, laisser du temps au temps. Dans l’entrejeu, les acquisitions n’ont pas été légions, à l’exception peut-être du retour de prêt de Jermaine Jenas (Aston Villa). Un oubli fatidique pour des Spurs qui n’ont déjà plus le droit à l’erreur ? Eléments de réponse à la fin du mois de septembre, où Tottenham aura disputé pas moins de 5 matches en 13 jours (Reading, QPR et Manchester United en championnat, la Lazio Rome en Europa League et Carlisle en League Cup)…