Blanc et la fermeté de la politique parisienne

Dans un entretien accordé jeudi au quotidien Le Parisien, Jean-Claude Blanc a évoqué la politique voulue par le club de la capitale concernant le Parc des Princes et ses supporters. Pour le directeur général du PSG, c’est la sécurité qui prime avant tout.

Jean-Claude Blanc

“Les lignes directrices sont maintenues. Il y a toujours une limitation à sept places que l’on peut acheter en virage ou quart de virage et un placement aléatoire. C’est donc l’ordinateur qui choisit la place dans le stade, a-t-il déclaré. C’est un plan jugé positif par tous et notamment par les spectateurs du Parc des Princes dont nous mesurons le taux de satisfaction tous les trois ou quatre matches.” Si sur le terrain, le PSG a pris depuis quelques mois une autre dimension avec son recrutement astronomique, la stabilité est en revanche le maître mot au moment d’évoquer la sécurité autour du Parc des Princes.

Pour Jean-Claude Blanc, il n’est donc pas question de remettre en cause le plan mis en place en 2010 par Robin Leproux, alors président du club : “Nous ferons de nouveau le point à la fin du championnat, mais aujourd’hui ce programme est pris en exemple dans d’autres stades. L’ambiance au Parc est nettement meilleure que ce qu’il y a eu pendant longtemps.” A Coubertin également, l’antre du PSG Handball, les supporters écartés du Parc des Princes ne sont pas non plus les bienvenus. “Nous adoptons cette ligne de conduite au Parc des Princes, mais aussi pour les matches des féminines et des handballeurs. On a le droit d’accueillir le public que l’on souhaite avoir dans la salle. Il y a des jurisprudences dans ce sens.”

Mais malgré toutes ces mesures, si la sécurité a fait son retour, certains notent que le Parc des Princes n’est plus ce qu’il était, donc que l’ambiance n’est pas forcément au rendez-vous malgré un retour au premier plan du club cette saison. “Face à Kiev, je n’ai pas trouvé que le Parc avait perdu son ambiance ni son âme, a réfuté Jean-Claude Blanc à ce sujet. C’était une belle démonstration sur le terrain et dans les tribunes de ce que doit être une soirée réussie au Parc. C’était une soirée référence.” Quant à l’absence du public aux entraînements, le directeur général parisien entend rassurer avec l’ouverture d’un “nouveau centre aux fans avec une tribune dédiée aux supporters et au moins une séance par semaine ouverte.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)