Nancy : J. Fernandez se réfugie dans le travail

En venant au Stade Geoffroy-Guichard vendredi soir, les joueurs de Nancy s’attendaient à affronter une équipe redoutable de Saint-Étienne. Les Lorrains ne se sont pas trompés et ils ont pris une sacrée raclée (4-0, 8e journée de L1).

Jean Fernandez

Le coach de l’ASNL, Jean Fernandez, espère que ses troupes vont vite digérer cette rencontre qui a tourné au cauchemar rapidement. “C’était difficile. Nous avons été complètement dépassés par l’équipe stéphanoise en première période, aussi bien dans le jeu aérien que dans la vitesse. Il n’y a pas grand-chose à dire. Il faut oublier cette rencontre. Cette série de défaites avec des buts encaissés, très peu de buts marqués, cela commence à faire beaucoup psychologiquement. C’est difficile pour les joueurs, qui sont les plus touchés ce soir. Il faut continuer à travailler”, a préconisé le technicien pendant une conférence de presse.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement