Un ami de Falcao livre des anecdotes !

Gonzalo Ludueña porte actuellement le maillot de Manta en Équateur. Ce milieu offensif polyvalent argentin possède la particularité d’avoir évolué à River Plate aux côtés d’un certain Falcao il y a plusieurs années. Il a livré quelques anecdotes intéressantes au sujet “d’El Tigre” par le biais du journal As.

Falcao

Le surnom de Falcao lié… à un groupe pétrolier ! “C’était pendant la première année que Falcao passait en Argentine. Après qu’il ait marqué deux buts pour le compte de River Plate, il y a eu une émission de télévision qui récompensait le meilleur joueur de chaque match. Le sponsor Esso était représenté par un tigre. J’ai commencé à dire qu’il était le tigre de l’équipe. A l’entraînement, j’ai continué de l’appeler comme ça et maintenant tout le monde le fait ! (…) L’autre jour il m’a téléphoné afin de me dire qu’il y avait une pub avec des tigres diffusée en Espagne. Pour plaisanter, je lui ai dit que je vais réclamer des royalties pour avoir trouvé son surnom !”

Un joueur déjà hors normes à 16 ans. “Il a toujours été différent des autres. Dieu merci, j’ai eu le plaisir et la chance de jouer avec lui durant ma carrière. Il a toujours été un guerrier sur le terrain tout comme aujourd’hui à l’Atletico Madrid. C’est un joueur spectaculaire. Je ne suis pas surpris par sa réussite aujourd’hui.”

Falcao et son histoire d’amour avec Dieu. “J’étais devenu fou lorsqu’on vivait au centre de formation. Falcao croit beaucoup en Dieu et cela lui permet d’être très concentré. C’est fondamental dans sa vie. A l’époque, il n’hésitait pas à emmener avec lui les joueurs de la génération 1986 à l’église. Quand le dimanche arrivait – c’était notre jour de congé -, on se cachait car il venait nous chercher dans nos chambres pour aller là-bas ! A 15-16 ans, ce n’était pas vraiment notre priorité.”

Une ambition déjà perceptible. “Falcao était toujours très responsable. Même s’il était très loin de sa famille (qui était restée en Colombie, ndlr), il savait qu’il allait réussir en Première division argentine. On avait des chambres différentes et on savait qu’il était toujours dans sa bulle pour atteindre ses objectifs.”

Une recette pour arrêter “El Tigre” qui enfile les buts comme des perles ? “Je n’ai aucun doute sur le fait que c’est l’un des meilleurs attaquants du monde. Il est très professionnel et c’est quelqu’un de bien. (…) Sur le terrain, il vous surprend à chaque match. Je ne sais pas comment l’empêcher de marquer. C’est un joueur très ingénieux et difficile à arrêter.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)