Adebayor, un mal-être sans conséquences ?

Transféré cet été à Tottenham après un prêt convaincant la saison passée, Emmanuel Adebayor vit pourtant un début de championnat délicat. Loin d’être le premier choix d’André Villas-Boas, l’attaquant togolais a confié sa déception quant à son temps de jeu limité avec les Spurs.

Emmanuel Adebayor

Il y a encore quelques mois, Emmanuel Adebayor brillait avec Tottenham. Prêté l’an dernier par Manchester City, le joueur de 28 ans s’est mis rapidement le public de White Hart Lane dans la poche. Et ses statistiques parlent pour lui. Toutes compétitions confondues, l’ancien pensionnaire du championnat de France – Metz puis Monaco – a inscrit la bagatelle de 18 buts. Barré chez les Citizens, Adebayor avait avant cela tenté sa chance au Real Madrid par le biais d’un prêt, mais ses performances mitigées n’avaient pas incité à l’époque les dirigeants madrilènes à lever l’option d’achat.

Alors, quand en août dernier, il signe un contrat de trois ans en faveur de Tottenham, on se dit qu’il va enfin retrouver un peu de stabilité. Ce n’est pas aussi simple que cela. Jamais titulaire, il est seulement entré en jeu à quatre reprises depuis le début de saison, la dernière fois ce samedi à la 74e minute contre Chelsea (défaite 4-2). Qu’il est loin le temps où Emmanuel Adebayor terminait meilleur buteur du club. Aujourd’hui, l’international togolais commence à s’impatienter.

Selon les informations du Daily Mail, le buteur londonien n’a d’ailleurs pas hésité à confier sa déception du moment auprès d’André Villas-Boas, le technicien des Spurs. Pour ce dernier, Emmanuel Adebayor n’est pas suffisamment en forme pour envisager de le titulariser, d’autant que Jermain Defoe lui est préféré à la pointe de l’attaque du club. Diminué par une blessure aux ischio-jambiers, l’ancien footballeur d’Arsenal s’est en tout cas vu assurer la confiance d’AVB. Dans le cas contraire, un départ est-il d’actualité pour janvier ? Réponse dans les prochaines semaines.