United et City carburent

Dans l'obligation de s'imposer pour suivre le rythme de Chelsea, les deux équipes de Manchester ont rempli leur contrat, United en disposant de Stoke City à domicile (4-2), et City en allant décrocher une victoire à l'arrachée à West Bromwich Albion (1-2). De son côté, Liverpool enfonce Reading (1-0).

Chelsea n'aura pas creusé l'écart sur ses principaux concurrents lors de la 8e journée de Premier League. Vainqueurs de Tottenham en début d'après-midi ce samedi à White Hart Lane (2-4), les Blues ont vu les deux équipes de Manchester, United et City, s'imposer elles aussi, respectivement face à Stoke City et sur la pelouse de West Bromwich Albion. A Old Trafford, Wayne Rooney a incontestablement été l'homme du match, trouvant le chemin des filets à trois reprises, dont une fois contre son camp. L'attaquant anglais a commencé par tromper son propre gardien dès la 11e minute de jeu, pour donner de l'espoir à Stoke, mais s'est très vite rattrapé, en égalisant cette fois du bon côté à la 27e. Son coéquipier Robin van Persie s'est chargé de redonner l'avantage aux Red Devils juste avant la pause (44e), et Danny Welbeck d'accentuer l'écart dès le retour des vestiaires (3-1, 46e). Stoke City a bien tenté de se révolter, avec un but de Kightly à la 59e, mais il était dit que ce match serait celui de Rooney, dernier buteur de la rencontre à la 65e, pour offrir définitivement les trois points à United.

Pour City, le scenario a été autrement plus compliqué. En déplacement à West Brom, les Skyblues ont été réduits à dix dès la 23e minute de jeu, sur un carton rouge de James Milner, et n'ont pas réussi à trouver la faille. Les locaux en ont profité, en ouvrant la marque à la 57e minute par l'intermédiaire de Shane Long, et il aura fallu attendre l'entrée en jeu d'Edin Dzeko pour voir les Citizens sauver leur peau. L'attaquant bosnien a d'abord remis les siens à hauteur de WBA à la 80e, avant de leur offrir la victoire dans les arrêts de jeu, s'offrant donc un doublé en sortant du banc. Comme son voisin de United, City grimpe à 18 points au classement et se maintient à quatre longueurs de Chelsea, toujours solide leader, tout en reléguant également Everton à quatre points avec un match d'avance, les Toffees ne jouant que dimanche. De peu, les hommes de Roberto Mancini restent invaincus en Premier League, statut qu'ils ne partagent qu'avec les Blues. La 9e journée de championnat sera décisive, avec un choc entre Chelsea et Manchester United à Stamford Bridge.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)