Le Real va mettre l’accent sur la défense en janvier

Outre les blessures de Fabio Coentrao et de Marcelo, le technicien du Real Madrid, José Mourinho, pourrait devoir totalement reconsidéré sa défense dans les mois à venir. Et le mercato hivernal est là pour ça ! Explications.

Ashley Cole

Un secteur défensif de plus en plus amputé

Relégué à huit points du FC Barcelone en Liga, l’une des difficultés du début de saison du Real Madrid se situe au niveau de son secteur défensif. Après les pépins physiques de l’Espagnol Alvaro Arbeloa [touché à la cuisse droite lors de la rencontre France-Espagne, ndlr.], puis celle du Portugais, Fabio Coentrao (jambe gauche) lors de la trêve internationale, l’entraîneur madrilène, José Mourinho, a perdu pour plusieurs semaines son latéral brésilien, Marcelo, opéré avec succès du cinquième métatarse du pied droit. Ainsi, le Real est obligé, à l’instar de son rival historique, le Barça, de faire quelques aménagements en défense à l’heure où le calendrier s’emballe, entre Liga, Coupe du Roi et Ligue des Champions. Lors de la victoire, samedi, contre le Celta Vigo (2-0) en championnat, Mourinho avait opté pour une défense inédite, composée de Ramos, Pepe, Varane et Essien. Sur la banc, les solutions n’étaient pas légions, avec les seules présences de Raul Albiol et du jeune Nacho. Trop juste pour prétendre revenir sur les talons des Blaugrana ?

Sergio Ramos et les sirènes de la Premier League

Au-delà du taux de remplissage de l’infirmerie madrilène, un feuilleton a alimenté les gazettes ces dernières semaines : le conflit entre Sergio Ramos et José Mourinho. Du côté de l’Angleterre, il n’a pas fallu longtemps pour témoigner d’un intérêt aussi soudain que prononcé pour l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde, Sergio Ramos. Ainsi, Chelsea, Manchester City mais également Manchester United ont associé leurs noms à une hypothétique venue de l’international espagnol (97 sélections), âgé de 26 ans. Sous contrat jusqu’en juin 2015, Sergio Ramos devrait, de part son départ, rapporté entre 30 et 35 millions d’euros à la formation merengue qui pourrait, dès lors, donner les clefs de sa défense centrale au jeune français Raphaël Varane, auteur de prestations convaincantes ces dernières semaines. Mais ce petit pécule pourrait également servir à réaliser quelques emplettes, à commencer par la venue d’Ashley Cole.

Ashley Cole, le choix du Special One

Au feuilleton Ramos répond une autre histoire à rebondissements outre-Manche : celle d’Ashley Cole. En fin de contrat avec les Blues de Chelsea en juin prochain, le latéral droit anglais, âgé de 31 ans, affole les plus grosses écuries en Europe. Outre Manchester City ou le Paris-SG, le joueur de la Three Lions (98 sélections) aurait les faveurs de l’entraîneur du Real Madrid, José Mourinho, rapporte le quotidien britannique, The Mirror. Pour s’attacher ses services, de nombreuses sources assurent qu’un salaire de 200000 euros par semaine serait nécessaire, auquel s’ajouterait le montant du transfert. Mourinho, qui a bien connu le joueur à Chelsea lors de la saison 2006-2007 ferait pression pour que sa direction s’active sur le dossier afin de remplacer Marcelo sur le flanc droit de la défense. Affaire à suivre donc.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)