L’OM obligé d’encaisser l’absence de Gignac

Le match face à Troyes s’apparente à une double lame pour l’OM. En plus de chuter contre l’équipe de l’Aube (1-0, 9e journée de Ligue 1), les Phocéens ont aussi perdu André-Pierre Gignac dans la bataille. Élie Baup sait qu’il va devoir remodeler sa ligne d’attaque avec des garanties limitées.

André-Pierre Gignac

Le meilleur artilleur de la saison out. A la 23e minute de jeu du match entre Troyes et l’OM qui s’est déroulé dimanche soir, André-Pierre Gignac a dû céder sa place à Loïc Rémy. Un peu plus tard, l’ancien joueur de Toulouse a été transporté dans un hôpital afin de passer des examens complémentaires. Bilan médical : une fracture du cinquième métatarse du pied gauche. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur marseillais Élie Baup a fait savoir que lui et le staff ne peuvent “pas encore savoir la durée de l’indisponibilité” du footballeur âgé de 26 ans. De son côté, André-Pierre Gignac a confié sur OMtv qu’il est vraiment très déçu de retrouver l’infirmerie après y avoir passé une partie de son temps au cours des deux dernières saisons.

“Ce n’est pas une bonne nouvelle. C’est comme ça, ça fait partie vie d’un footballeur mais c’est souvent pour moi la guigne, et même doublement car on perd ce soir”, a-t-il déploré. Ajoutez à cela que par le biais de son compte Twitter, le natif de Martigues a tout de même envoyé un signal optimiste aux supporters. “Merci à tous pour vos messages ! Je suis un battant ! Je vais revenir encore plus fort ! J’en ai vu d’autres !” Même si on peut croire sur parole André-Pierre Gignac, force est de constater que son absence va forcément fragiliser l’effectif de l’OM. Aujourd’hui deux joueurs tiennent la corde afin de prendre la relève. Il s’agit bien évidemment de Loïc Rémy et Jordan Ayew.

Deux alternatives crédibles

Le premier retrouve doucement ses sensations après avoir passé trop de temps à l’infirmerie après s’être blessé à l’issue de la saison passée (il avait même été privé de l’Euro avec les Bleus, ndlr). Contre Troyes, le joueur formé à l’OL a fait une entrée en jeu plutôt discrète mais il serait injuste de le pointer du doigt alors qu’il a besoin de temps pour revenir au top (10 apparitions, 2 buts). En ce qui concerne son jeune coéquipier ghanéen, force est de constater qu’il en a ras-le-bol de cirer fréquemment le banc (15 matches disputés, 4 réalisations). Le frère d’André, qui est âgé de 21 ans, est convaincu qu’il peut jouer un grand rôle cette saison… si Élie Baup lui accorde plus de temps de jeu.

La blessure d’André-Pierre Gignac devrait lui permettre d’obtenir gain de cause. En effet, l’OM va disputer beaucoup de matches rapprochés au cours des trois semaines à venir : Mönchengladbach (25 octobre), OL (28 octobre), PSG (31 octobre), Ajaccio (4 novembre), Mönchengladbach (8 novembre) et Nice (11 novembre). Il y a fort à parier que l’entraîneur olympien va faire tourner son effectif car il ne dispose pas d’énormément de solutions à chaque poste. La question est de savoir si l’absence de “Dédé” va rapidement se faire ressentir ou si au contraire d’autres éléments vont sortir du lot et marquer des buts à tout va.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)