Banega, de la blague à la lumière ?

Ever Banega a beau être un bon footballeur, force est de constater que le milieu de terrain fait parfois la une des quotidiens espagnols pour ses histoires extra-sportives ridicules. Après qu’une video où il se masturbait devant sa webcam ait défrayé la chronique il y a quelques années, l’Argentin s’est blessé de façon stupide en février. Aujourd’hui, il cravache dur pour revenir au top.

Ever Banega

Plus bête, tu meurs ! Cette phrase, les supporters de Valence ont souvent dû la prononcer au sujet d’Ever Banega. Il faut dire que le milieu a fait des siennes, comme on dit, durant le mois de février. En effet, le footballeur argentin s’est fait une fracture tibia-péroné qui n’a rien de drôle si on s’arrête à cela. Ce qui l’est plus en revanche, c’est que le joueur âgé de 24 ans s’est blessé tout seul, comme un grand, d’une façon peu commune ! Alors qu’il se trouvait à une station service d’un centre commercial pour remplir le réservoir de son véhicule, Ever Banega n’a pas pensé à serrer le frein à main de son 4×4 ! Résultat des courses, la voiture – qui se trouvait sur une route assez pentue – a roulé sur sa jambe.

En apprenant cette nouvelle, les Chés ont dû se frotter les yeux et se demander si ce n’était pas une mauvaise blague. Malheureusement pour eux, Ever Banega n’a pas pu participer à la fin de la saison étant donné que la durée de son indisponibilité a été fixée à six mois. Le natif de Rosario a dû multiplier les efforts durant sa convalescence afin de pouvoir faire son come-back durant ce mois d’octobre. Pour le moment, il a dû se contenter de faire une apparition en Liga. L’entraîneur de Valence, Mauricio Pellegrino, considère “qu’El Tanguito” n’est pas encore prêt afin de redevenir titulaire. Pourtant Dieu sait que ce dernier a envie de s’exprimer le plus souvent possible.

Banega et le piège biélorusse

“Je me sens bien. J’espère pouvoir jouer. En attendant d’avoir une occasion pour m’exprimer, je prends mon mal en patience”, a-t-il confié selon Marca. Ever Banega rêve de jouer contre le BATE Borisov en Ligue des champions mardi soir (3e journée de la phase de poules). “Nous irons là-bas pour gagner. L’équipe doit toujours avoir cette mentalité.” L’Argentin sait que l’équipe biélorusse est très dangereuse. Ce n’est pas un hasard si Lille (1-3) puis le Bayern Munich (3-1) se sont pris les pieds dans le tapis. “C’est une formation difficile à battre. Nous devons rester calmes et concentrés pendant 90 minutes”, a-t-il préconisé. Pas sûr que pour sa part, Ever Banega reste calme bien longtemps s’il ne jouit pas d’un temps de jeu convenable d’ici la trêve hivernale…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)