Carroll doit vraiment rattraper le temps perdu

Andy Caroll a quitté Liverpool pendant le dernier mercato estival. En effet, l’attaquant a rejoint la formation de West Ham dans le cadre d’un prêt jusqu’en juin 2013. Visiblement, l’international anglais ne regrette pas du tout son choix.

Andy Carroll

“Je n’ai jamais eu une vraie chance à Liverpool.” Andy Carroll considère que lors de son passage à Anfield (janvier 2011-août 2012), les dirigeants et le staff du club de la Mersey ne lui ont pas fait confiance. L’été dernier, l’ancien joueur de Newcastle United a rapidement senti que le manager Brendan Rodgers ne voulait pas vraiment s’appuyer sur lui malgré ses multiples déclarations qui laissaient supposer le contraire. “Un nouveau coach est arrivé et je ne faisais pas partie de ses plans. Je pense que je peux jouer dans n’importe quel système. Mais il a ses convictions et il n’a pas le même avis.” Plutôt que d’être un joker chez les Reds, Andy Caroll a préféré filer à West Ham.

“Pour moi, c’était évident : il était préférable que je passe à autre chose plutôt que d’attendre d’avoir une chance. C’est pourquoi je suis ici à Upton Park.” L’homme qui avait coûté 41 millions d’euros à Liverpool en janvier 2011 a vraiment du mal à se relancer chez les Hammers (4 apparitions, aucun but). Mais il croit dur comme fer qu’il va finir par trouver la bonne carburation. “J’ai besoin de jouer régulièrement au football. Sam (Allardyce) voulait que je vienne et il m’a dit que j’aurai du temps de jeu.” Andy Carroll a ensuite envoyé un pic à ses détracteurs, notamment certains médias qui remettent souvent en cause son hygiène de vie. “Je ne pense pas que j’ai quelque chose à prouver. Je sais ce que je peux faire. Si d’autres personnes ne le croient pas, c’est très bien. Je suis passé à autre chose”, a-t-il lâché.

Le buteur britannique sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur à West Ham. S’il ne brille pas au sein du club londonien, alors il y a fort à parier que sa cote baissera considérablement sur le marché des transferts. Sa progression fulgurante à Newcastle United a été stoppée net à Liverpool et pour l’heure, le son de cloche est exactement le même du côté de West Ham. Pour ne pas perdre sa place en équipe d’Angleterre en vue du Mondial 2014, Andy Carroll doit – à 23 ans – se remettre en question sans cesse sinon il risque de retomber très rapidement dans l’anonymat au Royaume de Sa Majesté.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)