Le Bayern contraint Lille à l’exploit

Lille s'est incliné chez lui face au Bayern Munich (0-1) à l'occasion de la 3e journée de la Ligue des champions. Frileux, les Lillois n'ont pas cadré la moindre frappe et ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Les regrets sont toutefois présents puisque le Bayern l'a emporté grâce à un penalty très limite de Müller. Avec zéro point à la fin de la phase aller, le LOSC est dans une situation critique.

On le craignait, c'est désormais tristement officiel. Lille a terminé sa phase aller de la phase de groupe de la Ligue des champions sans avoir remporté le moindre point. Défaits par le Bate Borisov (1-3) et Valence (0-2), les Lillois ont concédé ce mardi soir leur troisième défaite en autant de rencontre sur leur pelouse face au Bayern Munich (0-1). Face à un adversaire si prestigieux, le LOSC était peut-être intimidé. Trop peu inspiré, sans doutes. Frustré, sûrement. Car il y avait vraiment la place ce soir. Pour preuve, les Munichois l'ont emporté sur un penalty très limite concédé par Digne et transformé par Müller. Le pire, durant la rencontre, le Bayern n'aura cadré qu'un seul tir, le fameux penalty. Dominateur mais très rarement dangereux pour Landreau, le club bavarois n'a vraiment pas forcé, se contentant d'accélérer avec intermittence, comme pour rappeler qui était le patron. Très tranquillement, les Munichois ont assuré leur succès en défendant avec brio. Lille en face n'a pas eu les clés pour répondre, pour revenir dans la partie.

Comment marquer sans cadrer ‘

Il faudra même attendre les dix dernières minutes et l'entrée de Mendes pour enfin voir un peu de folie dans le jeu lillois. Comme toujours, on regrettera l'absence d'un joueur comme Hazard. Kalou, Payet (entré au jeu lui-aussi), Roux, De Melo, Martin ou encore Pedretti n'auront pas du tout pesé dans le jeu et sont passés au travers de leur rencontre sans briller. Face à une équipe comme le Bayern, le manque d'initiative se paye cash. L'animation lilloise n'avait vraiment rien d'enthousiasmant. Le LOSC n'aura d'ailleurs pas cadré la moindre frappe. Les nombreux centres n'auront jamais rien donné d'intéressant, pas plus que le jeu long, absolument inefficace face à une défense si talentueuse dans les airs. Offensivement, Lille a frôlé le néant.

Lille a un pas du vide

Pour Lille, c'est très inquiétant. La qualification s'est quasiment envolée, avouons-le, à moins d'un miracle à Munich ou contre Valence. Difficile de se qualifier sans avoir remporté le moindre point après trois journées. “Il me semble qu'aucune équipe n'a plus de 6 points (Valence, le Bayern et le Bate Borisov sont à égalité avec 6 points, ndlr). On est encore en vie. La Ligue des champions est faite d'exploits qui paraissent impossibles. On verra après le match de Munich“, expliquait pourtant Rudi Garcia après la rencontre au micro de Canal +. Même si le coach du LOSC reste optimiste, la situation est très critique. Lille est condamné à l'exploit. A un pas du vide, il n'a désormais plus le choix.

Etienne Andurand

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)