L’OM peut faire un joli coup en Allemagne

L’Olympique de Marseille se déplace sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach pour le compte de la 3e journée de Ligue Europa. Leader de son groupe, l’OM affronte son concurrent direct pour la deuxième place du groupe à en croire Elie Baup, qui voit Fenerbahçe terminer premier. Les Phocéens n’ont donc pas le droit à l’erreur en Allemagne.

Loïc Rémy

L’Olympique de Marseille n’a pas hérité du groupe le plus simple qui soit en Ligue Europa. Si l’AEL Limassol est clairement un cran en-dessous des trois autres équipes de la poule, la lutte s’annonce acharnée entre l’OM, le Borussia Mönchengladbach et Fenerbahçe, pour accrocher les deux premières places, qualificatives pour les 16e de finale de la compétition. Extrêmement bien parti en allant chercher un match nul en Turquie lors de la première journée (2-2) et en écrasant le club chypriote au Vélodrome (5-1) lors de la deuxième, le club phocéen ne joue que pour la deuxième place du groupe, à en croire Elie Baup. L’entraîneur du club de la Canebière estime que Fenerbahçe est le “favori” pour finir en tête, et que la deuxième place se jouera entre ses hommes et ceux de Lucien Favre, l’entraîneur de Gladbach.

C’est justement le Borussia qui se dresse sur la route de Marseille ce jeudi lors de la 3e journée de Ligue Europa, pour un déplacement qui s’annonce forcément compliqué. “Favre est très performant, très axé sur le jeu et d’ailleurs il a des résultats partout où il passe”, explique Baup au sujet de son homologue, qu’il respecte énormément. La saison dernière, Lucien Favre a conduit Mönchengladbach à une surprenante 4e place en Bundesliga, derrière Dortmund, le Bayern Munich et Schalke 04, un rang auquel personne ne les attendait. Mais cette saison, notamment en raison des départs de Marco Reus ou Dante, le club n’occupe que la 13e place au classement de la Bundesliga, avec seulement deux victoires en huit journées.

Franck Passi, l’adjoint de Baup à l’OM, compare la formation allemande à Montpellier : “Il y a un parallèle qui est éloquent. Comme avec Giroud, cette équipe a perdu son buteur Marco Reus qui créait les déséquilibres dans la défense adverse. Ils ont donc du mal dans leur championnat mais ça reste une formation solide. Ce sont des Allemands et on connaît leur caractère, ils rentrent sur un terrain pour gagner. Ça ne sera donc pas un match facile mais pas impossible.” Pas impossible, c’est certain : le Borussia n’a pas réussi à s’imposer à Limassol (0-0) lors de son premier match de C3 cette saison, et a subi une correction à domicile face à Fenerbahçe (2-4) il y a trois semaines. L’OM a donc clairement un coup à jouer, pour s’offrir la possibilité de viser mieux que la deuxième place de son groupe.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)