Aliadière approché par un bon club anglais ?

A 29 ans, Jérémie Aliadière sait qu’il est à un tournant de sa carrière. Malgré des échecs répétés de l’autre côté de la Manche, l’attaquant pourrait quitter Lorient en janvier et rejoindre… Newcastle United !

Jérémie Aliadière

Un parcours comparable aux montagnes russes. Si on étudie de près les chapitres qui constituent la carrière de Jérémie Aliadière, force est de constater que ce dernier n’a jamais réussi à vraiment cartonner au sein d’un club. Repéré par Arsenal alors qu’il était à l’INF Clairefontaine, l’attaquant avait choisi de rejoindre l’écurie anglaise en 1999 même si certains éducateurs lui avaient conseillé de ne pas prendre un tel risque à ce stade de son parcours. Malheureusement pour lui, le natif de Rambouillet n’a jamais réussi à s’imposer chez les Gunners. Barré notamment par un concurrent français redoutable, Thierry Henry, Jérémie Aliadière a cru pouvoir franchir un cap au travers de plusieurs prêts successifs.

Mais que ce soit au Celtic Glasgow, à West Ham ou encore Wolverhampton, le buteur n’est pas parvenu à casser la baraque ou de manière trop aléatoire. Du coup, il a quitté Arsenal pour de bon en 2007 et rejoint la formation de Middlesbrough. A Boro, Jérémie Aliadière a pas mal joué mais son manque d’efficacité couplée à des blessures récurrentes n’ont pas incité les dirigeants à le conserver au bout de trois ans (86 matches, 12 buts). Du coup, Jérémie Aliadière a décidé de faire ses grands débuts en Ligue 1 (il était temps après son exil de douze ans !) en rejoignant Lorient en 2011. Chez les Merlus, l’ancien grand espoir du football français a eu du mal se mettre en évidence la saison passée (19 matches, 4 buts).

Un bon début de saison

Une fois encore, des problèmes physiques l’ont empêché de faire parler souvent la poudre et surtout de disputer plusieurs matches consécutifs. Plutôt que d’abdiquer, Jérémie Aliadière a mis les bouchées doubles l’été dernier durant la préparation estivale. Cela a payé puisqu’il a marqué contre le PSG (2-2, 1ère journée de Ligue 1) et face à Montpellier (2-1, 2e journée). Malheureusement, le sort s’est encore acharné sur lui puisqu’il a été victime d’une blessure à la cuisse qui a freiné sa montée en puissance perceptible. Il a dû déclarer forfait pour les rencontres suivantes face à Troyes (2-2) et Nancy (3-0). Depuis celui qui a inscrit 20% des buts de son équipe en championnat a retrouvé le chemin des terrains et même scoré contre l’OL le 7 octobre dernier (1-1, 8e journée).

Pour le moment donc, Jérémie Aliadière affiche un bilan positif (3 buts, 2 passes décisives en L1) même si, bien évidemment, l’attaquant aurait aimé améliorer sa ligne de statistiques en jouant plus. Néanmoins ses performances ne seraient pas passées inaperçues en Angleterre. Si on se réfère à L’Equipe, on apprend que le Français pourrait rejoindre Newcastle United l’année prochaine. Le footballeur qui possède un bail en Bretagne jusqu’en juin 2015 serait même en passe de trouver un accord sur le plan contractuel avec les Magpies ! Pour le moment, l’intéressé n’a pas confirmé l’information. Même si elle est vraie, nul doute que les dirigeants de Lorient feront le forcing pour le retenir… ou alors réclameront une belle somme (2-3 millions) afin de lui accorder un bon de sortie hivernal. Bis repetita pour Jérémie Aliadière au Royaume de Sa Majesté après des échecs cuisants ?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)