Arsenal de justesse

Dans une mauvaise passe, Arsenal a connu les pires difficultés pour se défaire des Queens Park Rangers lors de la 9e journée de Premier League, et s'en est sorti grâce à un but tardif mais non-valable de Mikel Arteta (1-0). Les Gunners ont eu besoin d'un carton rouge de Stéphane Mbia pour se montrer enfin dangereux, et ne sont pas passés loin d'une nouvelle déconvenue.

Arsenal s'en sort vraiment bien. A domicile face aux Queens Park Rangers ce samedi, pour le compte de la 9e journée de Premier League, les Gunners ont énormément souffert pour venir à bout de leurs voisins londoniens, en toute fin de rencontre (1-0). Pour le retour à la compétition de Bacary Sagna et Jack Wilshere, qui n'avaient plus joué depuis de très longs mois en raison de graves blessures, le club entraîné par Arsène Wenger a eu du mal à se procurer des occasions franches pendant la majeure partie de la rencontre, avant d'accélérer en fin de match, bien aidé par l'exclusion tout à fait logique de Stéphane Mbia à la 80e, pour avoir donné un coup de pied volontaire au sol dans les jambes de Vermaelen.

C'est d'ailleurs à peine 4 minutes plus tard que Mikel Arteta, pourtant en position de hors-jeu, a inscrit le but de la victoire pour les Canonniers, à bout portant devant un Julio César qui a multiplié les arrêts de grande classe en fin de match. Arsenal peut se satisfaire des trois points engrangés, qui le rapprochent des premières places du classement, mais pas de la manière, encore loin de ce que l'on est en droit d'attendre. Pour QPR, c'est une sixième défaite en neuf journées, qui cumulée aux trois matchs nuls laisse le club au fin fond du classement de la Premier League, avec aucune victoire et trois tout petits points. Difficile à comprendre au vu de l'effectif dont dispose Mark Hughes.

Dans les autres matchs de l'après-midi, le duel entre Reading et Fulham a été prolifique avec un score final de 3-3. Leigertwood a ouvert le score pour Reading à la 26e, avant une dernière demi-heure de feu, lancée par l'égalisation de Ruiz pour Fulham (61e). Baird a donné l'avantage aux visiteurs à la 77e, McCleary lui a répondu à la 85e, Berbatov a remis les Cottagers aux avant-postes à la 88e, et Reading a fini par arracher le nul dans les arrêts de jeu, grâce à Robson-Kanu. Le scenario a été totalement inverse entre Stoke City et Sunderland, qui se sont quittés sur un triste 0-0, tandis que Wigan a disposé de West Ham (2-1) avec des réalisations de Ramis (8e) et McArthur (47e) contre une réduction du score de Tomkins (90e) pour les Hammers.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)