Paris s’en remet encore à Zlatan

Zlatan Ibrahimovic a battu Nancy (1-0) à l'occasion de la 10e journée de Ligue 1. Son équipe, le PSG, n'a en effet attendu qu'une chose : un éclair de génie du Suédois pour l'emporter. Dans le même temps, Toulouse s'est offert la seconde place au classement après son probant succès contre Brest (3-1) alors que Montpellier a enfin gagné à domicile, contre Nice (3-1). Reims et Troyes se sont quand à eux neutralisés.

Le Paris Saint-Germain s'en est une fois de plus remis au talent de Zlatan Ibrahimovic pour ne pas perdre des plumes. Tenu en échec, comme souvent, par Nancy, le PSG a dû attendre un éclair de génie de son fantastique Suédois, comme souvent, pour finalement l'emporter, comme souvent cette saison. Stérile face à la lanterne rouge, le club de la capitale soufflait lorsque “Ibra” trouvait le fond des filets (75e) d'une frappe du gauche, N'Dy Assembé, sur la trajectoire, ne pouvant que dévier sur son poteau. En manque d'imagination, Paris a eu chaud et peut dire merci à la chance. Nancy n'a pas eu l'aide d'un poteau favorable lui, lorsque Moukandjo (4e) voyait sa frappe heurter le montant et ressortir du cadre de Sirigu. Certains appelleront ça la chance du champion. Quoi qu'il en soit, le PSG s'installe confortablement dans le siège de leader et pourra regarder l'OM et l'OM se crêper le chignon dimanche. Nancy s'enlise et conserve sa dernière place. Les Lorrains n'ont plus gagné depuis la 1ère journée (contre Brest, 1-0).

Montpellier n'a plus peur de la Mosson

Montpellier gagne enfin à domicile. Dernière équipe à ne pas avoir encore gagner chez lui, le MHSC a fait tomber la statistique et a offert à son public le succès qu'il attendait depuis longtemps. Face à Nice, les Héraultais ont sévèrement imposé leur loi et mettent fin à une série de trois revers consécutifs. Plus conquérants que leurs adversaires, les hommes de René Girard, qui avait haussé le ton cette semaine après la défaite contre l'Olympiakos (1-2), ont fait la différence en seconde période grâce à Camara (53e), Utaka (64e) et Civelli (87e), contre son camp. Dans le temps additionnel, Bocaly provoquera un penalty, et son exclusion, permettant à Cvitanich (92e) de sauver l'honneur. Ce succès fait du bien à Montpellier, provisoirement 12e (en attendant les matches d'Ajaccio et Bastia). Chemin inverse pour les Aiglons, qui voient la zone rouge se rapprocher dangereusement.

Toulouse, (provisoire) nouveau dauphin

Toulouse s'éclate. Le TFC avait l'occasion de s'emparer de la seconde place du classement, en attendant le résultat du match entre l'OL et l'OM, et ne s'est pas fait prier pour le faire. Au Stadium, les Toulousains sont venus à bout d'une timide équipe de Brest (3-1). Critiqué après sa sortie en boite de nuit avec les Bleuets, Ben Yedder a rappelé qu'il était un joueur très talentueux en ouvrant le score d'une frappe du gauche sous la barre après avoir éliminé deux défenseurs (29e). Alors que Capoue (40e) avait corsé l'addition de la tête sur corner, Lesoimier (75e) redonnait espoirs en Bretons en fin de match. Espoir de courte durée puisque Regattin, entré en jeu quelques minutes auparavant, tuait la rencontre dans les derniers instants du temps réglementaire (90e). Avec cette belle victoire, le TFC est donc le nouveau dauphin (provisoire) du PSG. Avec un match de plus, Brest n'est plus qu'à trois longueurs de la zone rouge.

Reims-Troyes : Double KO

Enfin, Troyes et Reims se sont neutralisés (1-1). Les deux clubs champenois, aux parcours bien différents cette saison, n'ont pas su se départager, au terme d'une rencontre très animée durant laquelle chaque équipe aura eu sa mi-temps. Symbole de ce partage, chaque équipe trouvait la faille durant son temps fort. Reims ouvrait le score par Mandi (29e), d'une tête sur corner, avant que Camus (63e) ne ramène les deux formations à égalité, d'un tir enroulé du pied gauche. Ce match nul ne fait les affaires de personne. Reims reste 7e alors que l'ESTAC, bien empêtré dans le fond du classement, est toujours 19e.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)