Réveillère et son vrai faux départ du PSG

Titulaire en ce début de saison avec Lyon, Anthony Réveillère n’a pourtant pas été loin de rejoindre le PSG cet été. Mais un avis médical défavorable l’a alors empêché de signer un contrat avec le club de la capitale. Dans une interview accordée dimanche au quotidien L’Équipe, le défenseur tricolore évoque cela sans aucune concession, comme la suite de sa carrière.

Anthony Réveillère

S’il essaye de passer à autre chose, Anthony Réveillère reste marqué par ce transfert avorté à Paris. Dans sa tête, tout n’est pas encore totalement digéré, notamment la décision d’Éric Rolland, médecin du PSG, de ne pas valider sa visite médicale en août dernier, conséquence d’une blessure au genou. “Je n’ai pas envie de revenir là-dessus. Il a peut-être eu peur des antécédents, tente de comprendre le footballeur de 32 ans. Mais les choses étaient claires. Je lui ai donné mon point de vue, lui m’a donné le sien. Il avait des comptes à rendre, il a estimé qu’il y avait un risque, je peux le comprendre, on s’est expliqués, avec lui et avec Leonardo. Cela s’est très bien passé, mais j’ai repris le train, retour à Lyon.”

Sauf que l’ancien joueur du Stade Rennais a dû alors se résoudre à faire une croix sur la C1, un élément qui a fait pencher la balance dans sa volonté de quitter Lyon pour Paris : “Il a fallu rebondir vite. Quand on prend la décision d’aller au PSG, forcément, on se projette, on pense de nouveau à la Ligue des champions. Mais, quand cela ne se fait pas, il faut revenir à Lyon, et oublier.” S’il est désormais à 100% pour l’OL, tout n’a pas été aussi simple au moment où son choix de carrière était fait. Contre Rennes, lors de la première journée, il était déjà prêt à faire ses valises pour la capitale : “Je me disais que c’était mon 400e match en Ligue 1, à Rennes, mon club formateur, un bon endroit pour partir. J’avais dit au coach que j’allais me donner à fond pour ce dernier match. Et, finalement, ce n’était pas le dernier.”

Aujourd’hui, Anthony Réveillère a retrouvé sa place sur le côté droit de la défense lyonnaise. Alors que son contrat dans le Rhône expire en juin prochain, la question de son avenir à l’OL refait surface. Mais il n’a pas l’air de s’en préoccuper plus que cela. “Le terrain prime sur tout ça, lâche-t-il. La meilleure réponse à tout est toujours de faire de bons matches. Et, pour le reste, j’ai juste envie de profiter. On verra bien de quoi demain sera fait.” Car pour le moment, Rémi Garde compte sur lui pour les prochains rendez-vous du club.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)