Lorient revient de l’enfer

Mené 1-4 devant son public à la pause, le FC Lorient a complètement renversé la situation pour arracher un gros match nul 4-4 contre Ajaccio, lors de la 10e journée de Ligue 1. Jérémie Aliadière a sonné la révolte pour les Merlus, qui ont lutté jusqu'au bout des arrêts de jeu pour égaliser à quelques secondes du coup de sifflet final grâce à Gilles Sunu. Lorient a le sourire, les Corses ont les regrets.

Lorient avait un état d'esprit revanchard ce dimanche. Ridiculisé à Valenciennes le week-end dernier (6-1), le club breton avait à c'ur de se faire pardonner devant son public lors de la 10e journée de Ligue 1, mais n'est pas passé loin d'une nouvelle correction. Balayé en première période, le FCL a livré un second acte de folie pour décrocher un point face à l'AC Ajaccio (4-4). Christian Gourcuff pourra remercier ses attaquants, mais a un gros travail à prévoir avec ses défenseurs, qui ont une nouvelle fois été à la rue ce dimanche. Ajaccio en a très rapidement profité, puisque Chahir Belghazouani a ouvert le score dès la 2e minute de jeu. Les Corses doublent la mise moins de dix minutes plus tard (11e), avec un centre côté droit d'Eduardo que coupe Adrian Mutu juste derrière le point de penalty, pour tromper Fabien Audard d'une belle frappe croisée en demi-volée du pied droit. C'est le premier but de la saison pour l'international roumain, recruté durant l'été.

Mené 0-2, Lorient a alors un sursaut d'orgueil, incarné par le défenseur Lautoa, qui réalise une interception dans la moitié de terrain ajaccienne, et pousse son action pour recevoir le ballon dans la surface de réparation de Guillermo Ochoa, légèrement excentré côté gauche, d'où il parvient à trouver le poteau rentrant adverse d'une superbe frappe croisée (1-2, 33e). Les Merlus paraissent relancés avant la pause mais vont céder à deux reprises, sur un doublé d'Eduardo (40e, 45e), qui profite d'abord d'un mauvais alignement de la défense bretonne et d'un Baca trop attentiste, puis marque d'une superbe frappe de l'extérieur de la surface.

Mené 1-4 à la pause, le FCL est au fond du gouffre, mais va livrer une seconde période de folie. Dès la 46e minute, Jérémie Aliadière permet aux siens d'espérer en s'offrant un premier but, et double la mise à la 79e, sur corner, en s'élevant plus haut que deux défenseurs ajacciens pour marquer de l'épaule. Son doublé lance une fin de match complètement folle, avec des actions qui s'enchaînent sur les deux buts, mais l'ACA manque de tuer le match, et c'est Lorient qui en profite au bout des arrêts de jeu. Sur une dernière tentative, Ludovic Giuly hérite du ballon dans la surface, décale Alain Traoré côté gauche, d'où celui-ci centre immédiatement au deuxième poteau pour trouver la reprise de volée de Gilles Sunu, qui ne laisse aucune chance à Ochoa (4-4, 90e+4). Les hommes de Christian Gourcuff, qui n'avaient encaissé jusque-là que trois buts à domicile, en ont pris quatre rien que ce dimanche, ce qui fait dix buts encaissés sur les deux dernières journées, mais ce match nul face à Ajaccio a forcément goût de victoire pour des Bretons menés 1-4 à la pause. Les Corses ne cachent eux pas leur frustration, on peut les comprendre.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)