Les Flops du week-end dernier à l’affiche

Après chaque week-end, Topmercato essaie de définir quels joueurs et clubs ont manqué le coche. Ce lundi, nous avons décidé de parler de Bordeaux, de l’arbitrage de Chelsea-Manchester United, de l’AS Rome et du Bayern Munich.

Mark Clattenburg et Branislav Ivanovic


Flops du week-end

Bordeaux n’est plus invaincu

Mine de rien, l’équipe de Bordeaux n’avait pas perdu une seule rencontre de Ligue 1 avant son déplacement à Furiani. Mais à contrario du PSG qui reste invincible en championnat suite à son succès contre Nancy (0-1), les joueurs aquitains n’ont pas réussi à tenir le choc. Contre des Bastiais inspirés et talentueux, les troupes de Francis Gillot n’ont pas pu se sortir du piège corse (3-1). Seuls Jaroslav Plasil, Ludovic Obraniak et bien sûr Yoan Gouffran – auteur du seul but bordelais – ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Notez que Bordeaux reste sur une série inquiétante toutes compétitions confondues (3 nuls, 2 défaites) et doit vite remettre le bleu de chauffe alors que se profile un duel difficile à Montpellier en 8es de finale de la Coupe de la Ligue mercredi soir.

Chelsea-Man Utd, l’arbitrage de la discorde

La rencontre du week-end dernier entre Chelsea et Manchester United a été très animée. Déjà le spectacle offert était de haute volée avec cinq buts inscrits au total (2-3) dans la plus pure tradition des grands matches de Premier League. Mais les Blues risquent de garder longtemps en travers de la gorge cette défaite contre les Red Devils. Le manager du club londonien, Roberto Di Matteo, considère tout comme les dirigeants et les supporters que l’arbitre M. Clattenburg a avantagé les Mancuniens. Pour lui l’expulsion de Fernando Torres, après celle de Branislav Ivanovic, sans oublier le but accordé à l’attaquant mexicain Javier Hernandez alors que ce dernier était hors-jeu ont précipité la chute de son équipe. Par ailleurs, Chelsea a décidé de porter plainte contre M. Clattenburg… pour insultes racistes. La coupe est pleine pour l’homme en noir.

L’AS Rome a vécu un enfer

Lors de la 9e journée de Serie A, l’AS Rome affrontait l’Udinese au Stadio Olimpico. Les Giallorossi voulaient impérativement prendre trois points afin de rester à portée de fusil du podium. Mais les hommes de Zdenek Zeman ne sont pas parvenus à battre les Zebrette (2-3). Pire encore, le club de la capitale italienne a même été humilié dans le sens où Erik Lamela avait inscrit un doublé en première période et permis à son équipe de prendre un net avantage (2-0). Mais Maurizio Domizzi et l’éternel Antonio Di Natale, auteur d’un doublé, ont surgi afin d’infliger une défaite cuisante à l’AS Rome sur ses terres. Il va vite falloir que l’AS Rome se remette en selle avant le prochain rendez-vous contre Parme programmé mercredi.


Le Bayern tombe de haut

L’équipe du Bayern Munich n’est plus imbattable en Allemagne ! Les Bavarois qui avaient remporté leur huit premiers matchs de la saison en Bundesliga se sont pris les pieds dans le tapis à l’Allianz Arena dimanche dernier. Face à une escouade du Bayer Leverkusen souvent difficile à manoeuvrer, les joueurs de Jupp Heynckes ont été surpris par des buts signés Stefan Kiessling (42e) et Jérome Boateng (87e, csc). Par conséquent, la nouvelle réalisation de Mario Mandzukic (77e) n’a pas suffi. Notez qu’en parallèle, les poursuivants directs du Bayern ont gagné (Schalke 1-0 Nuremberg, Fribourg 0-2 Dortmund). Néanmoins, les Bavarois ont toujours quatre points d’avance sur Schalke 04, cinq sur l’Eintracht Francfort et neuf sur le duo Dortmund-Leverkusen.

Voir les Tops