Blackburn, une folle envie… nommée Maradona

Du côté de Blackburn, trouver un entraîneur n’est décidément pas une mince affaire. Alors que les Rovers continuent de se creuser les méninges pour désigner un successeur à Steve Kean, Shebby Singh a une idée bien à lui qui risque de faire parler : Diego Maradona.

Diego Maradona


La roue tourne rapidement à Ewood Park. Après avoir envisagé de faire venir un jeune technicien peu connu du grand public puis laissé entendre que l’arrivée d’Harry Redknapp était en bonne voie, c’est désormais la venue d’un ancien joueur qui est évoquée. Et pas n’importe lequel puisque, selon le Daily Mirror, Blackburn s’intéresserait… à Diego Maradona. Âgé aujourd’hui de 51 ans, l’ancien international argentin est libre depuis son limogeage d’Al-Wasl en juillet. L’été dernier, son nom a été cité à Boca Juniors mais son retour au pays n’a finalement pas pu avoir lieu.

Prendre les commandes de Blackburn, relégué en deuxième division, s’apparente à un long périple incertain. Après Tim Sherwood, Billy McKinlay et Harry Redknapp, les Rovers penseraient donc désormais à Maradona. Ce ne serait d’ailleurs pas la première fois, puisqu’il faisait déjà partie des postulants à la succession de Sam Allardyce à la fin de l’année 2010, avant que ne soit finalement choisi Steve Kean. Mais il semblerait que Shebby Singh, qui s’occupe du recrutement du club anglais, soit aujourd’hui très motivé à l’idée de convaincre El Pibe de Oro.

Si l’on en croit les informations de la presse anglaise, des discussions auraient même déjà eu lieu entre Singh et Maradona. Cela ferait donc déjà quelques jours que Blackburn aurait en tête la possibilité de le faire venir. Reste évidemment à connaître la position de l’ancien sélectionneur de l’Albiceleste (2008-2010). En cas de « flop », les Rovers exploiteraient évidemment d’autres pistes. Ainsi, Gianfranco Zola, actuellement en poste à Watford, pourrait être contacté. Mais le coach italien a signé un contrat de deux ans et un départ ne semble pas d’actualité. La direction de Blackburn a donc encore du pain sur la planche avant d’officialiser la venue d’un technicien.