Cole, Downing, Henderson… les Reds n’en veulent plus !

Poussif depuis le début de la saison, Liverpool a du mal à trouver son nouvel élan avec Brendan Rodgers à la baguette. Mais le technicien nord-irlandais ne compte pas baisser les bras et aurait la ferme intention d’entreprendre une grande lessive au sein de son effectif dès le prochain mercato hivernal.

Brendan Rodgers

Joe Cole, retour perdant

Après une pige plutôt honorable du côté du LOSC, le milieu de terrain anglais, Joe Cole, ne serait pas dans les petits papiers de son entraîneur chez les Reds depuis son retour sur les bords de la Mersey. Agé de 30 ans, le joueur anglais (56 sélections) détiendrait un bon de sortie pour le prochain marché des transferts. Le Spartak Moscou, entraîné par l’Espagnol Unai Emery, serait sur les rangs pour l’accueillir.

Stewart Downing regrette Dalglish

Incontournable la saison passée avec Kenny Dalglish sur le banc (46 matches disputés toutes compétitions confondues sous le maillot de Liverpool), le milieu offensif gauche, Stewart Downing, n’a pas les faveurs de Brendan Rodgers. Aligné à trois reprises seulement depuis le début de la saison en Premier League, l’international anglais (34 sélections), âgé de 28 ans, s’est fait dammer le pion par des jeunes aux dents longues (Sterling, Assaidi…). Acheté pas moins de 22 millions d’euros à Aston Villa durant l’été 2011, celui qui n’a jamais fait l’unanimité dans les rangs des Reds ne devrait pas être pour autant bradé. En effet, son entraîneur, Brendan Rodgers, ne souhaiterait pas le voir quitter Anfield Road pour moins de 11 millions d’euros. A bon entendeur.

Jordan Henderson, espoir déchu ?
Agé de seulement 22 ans, Jordan Henderson est l’un des grands espoirs de la sélection anglaise (5 capes). Pilier du onze de départ de Kenny Dalglish la saison dernière (37 matches de Premier League disputés), le milieu de terrain, acheté 14,5 millions à Sunderland pendant le mois de janvier 2011, serait mis à la disposition d’acheteurs vraiment intéressés. Car en effet, à l’instar de Downing, Brendan Rodgers n’aurait aucune envie de céder son joueur à moindre coût. Il demanderait pas moins de 20 millions d’euros avant de lui accorder un bon de sortie. Cette saison, Henderson a disputé 10 rencontres toutes compétitions confondues, pour aucun but, ni même une passe décisive. Avec un peu plus de 30 millions fictifs en poche, nul doute que Rodgers pourrait ensuite remodeler sa formation qui tarde à briller en Premier League.