Un avenir au conditionnel pour Aubameyang ?

Pierre-Emerick Aubameyang est l’arme fatale de Saint-Étienne. En plus d’être ultra-rapide, l’attaquant a nettement progressé au niveau de l’efficacité. Ces ingrédients devraient lui permettre de rejoindre un grand club européen en 2013. Mais pour l’heure, un transfert n’est pas vraiment à l’ordre du jour pour le Gabonais.

Pierre-Emerick Aubameyang

Les précieux conseils de Galtier. En débarquant à Saint-Étienne lors du mois de janvier 2011, Pierre-Emerick Aubameyang avait encore tout à prouver. L’attaquant qui appartenait à l’époque au Milan AC n’avait pas réussi à vraiment exploser au très haut niveau en dépit de prêts successifs à Dijon, Lille et Monaco. Aujourd’hui, le Gabonais ne regrette absolument pas d’avoir posé ses valises à Geoffroy Guichard. Après avoir marqué 2 buts en 14 matches au cours de ses six premiers mois dans le Forez, le joueur âgé de 23 ans a cartonné la saison dernière après que les dirigeants stéphanois aient fait les efforts requis afin de le conserver pour de bon. Le buteur a marqué 18 buts en 38 matches, toutes compétitions confondues, et il est devenu un des chouchous des supporters ligériens.

Attendu au tournant avant le coup d’envoi de cet exercice 2012/2013, Pierre-Emerick Aubameyang est toujours aussi efficace (11 rencontres disputées, 6 buts). Ce réalisme devant le but adverse n’est pas le fruit du hasard. Interrogé par RFI, le natif de Laval a expliqué que c’est grâce “au travail et à la parole” qu’il est parvenu à être “plus tueur” dans la surface de réparation. “Le travail se fait sur le terrain et à l’entraînement où je reste un peu plus pour bosser devant le but. Et puis quand je suis arrivé à Saint-Étienne, il (Christophe Galtier) m’a demandé une chose : cadrer mes tirs. Il me disait de cadrer quoiqu’il arrive, qu’après le ballon pouvait rentrer grâce à un faux rebond par exemple. Depuis ce jour-là, je garde en tête l’idée qu’il faut tenter sa chance mais cadrer.”

Un avenir encore flou

A la question de savoir s’il envisage de quitter la Loire l’année prochaine, l’homme qui a mis le masque de Spiderman après avoir marqué contre Rennes le week-end dernier (2-0, 10e journée de L1) a laissé planer le doute. “J’aimerais vraiment qu’on fasse une bonne saison pour atteindre cet objectif, a-t-il souligné avant de nuancer un peu ses propos. Après, on ne sait pas ce qui peut se passer. Si je suis amené à partir, j’espère rester sur une bonne performance et de bons souvenirs.” Un ticket européen pourrait clairement inciter le footballeur à rester un peu plus à Sainté. “Si je reste, ce sera tant mieux parce que jouerai une coupe d’Europe.” Nous n’en sommes pas encore là. La saison est encore longue et pour l’heure, l’ASSE n’est pas sûre de figurer sur la scène européenne dans quelques mois.

Samedi (coup d’envoi à 17 heures), les Verts vont aller défier l’ogre de la Ligue 1, autrement dit le PSG au Parc des Princes. Pierre-Emerick Aubameyang s’attend à une grosse opposition avec en face Thiago Silva, Zlatan Ibrahimovic et consorts. “C’est une équipe costaude et ils ont mis les moyens pour avoir de grands joueurs. Elle impressionne c’est sûr”, a-t-il reconnu. Néanmoins le Gabonais pense que l’ASSE peut “faire quelque chose à Paris” pour deux raisons. “On est sur une bonne dynamique et parce qu’il faut croire en nos qualités. Je suis persuadé qu’on peut réussir un résultat là-bas.” Malheureusement, PEA n’est pas sûr de pouvoir disputer cette rencontre de la 11e journée. En effet face aux Rennais, il s’est blessé à la cuisse (béquille) et pour l’heure il n’est pas au top sur le plan athlétique. “J’ai repris la course ce matin mais, c’est encore douloureux, on verra demain si ça va mieux”, a-t-il indiqué via son compte Twitter. Espérons quand même que la panthère stéphanoise pourra jouer contre Paris. Histoire que les deux équipes réunissent toutes leurs forces avant ce rendez-vous capital.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)