Bordeaux : Planus et la colère de Gillot

Après la défaite de Bordeaux contre Montpellier (1-0, 8es de finale de la Coupe de la Ligue), l’entraîneur des Girondins Francis Gillot n’avait pas hésité à tacler ses joueurs en les comparant à des “touristes” venus en voyage dans l’Hérault.

Francis Gillot

Marc Planus considère que le technicien a peut-être été trop loin en disant cela mais le défenseur central reconnaît aisément que lui et ses coéquipiers sont complètement passés au travers. “Quand tu as ton entraîneur qui te traite de touriste, c’est dur à accepter. Maintenant, on nous met devant la vidéo, on est difficilement défendable. Ça met un petit coup de pied au cul à tout le monde, mais on n’est pas tombé dans la sinistrose, non”, a-t-il assuré pendant un point presse.

Le joueur âgé de 30 ans sait très bien que le technicien n’a pas voulu blesser son escouade. Francis Gillot veut simplement que ses troupes repartent de l’avant. “C’est un entraîneur déçu de voir son équipe, qui a certaines capacités, livrer une prestation aussi faible. Il est exigeant avec son groupe et quand il voit ce que l’on produit à l’entraînement, qu’on n’arrive pas à refaire lors des matches, il y a une frustration et une déception importante. A chaud, il a exprimé ses sentiments. (…) Dans le vestiaire le lendemain, c’était de manière plus posée mais aussi tranchante. On a entendu ce qu’il avait à nous dire.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)