Le TFC, la tête à Bordeaux ?

Dauphin du PSG, Toulouse réalise un début de saison canon. En déplacement à Bordeaux, dimanche dès 21 heures en match de clôture de la 11e journée, le TFC peut prendre les commandes de la Ligue 1 en cas de succès par deux buts d’écart.

Alain Casanova

C’était le 14 septembre dernier. Au Parc des Princes, Toulouse s’inclinait contre Paris (2-0), un revers qui constitue encore aujourd’hui le seul accroc dans la saison de la formation d’Alain Casanova. Depuis, le TFC a enchaîné trois victoires lors des quatre dernières journées, dont une face au Stade Brestois (3-1) au Stadium. Bien qu’éliminé de la Coupe de la Ligue, Toulouse surprend au fil des semaines et étonne par sa régularité. Pour les joueurs toulousains, les plus à l’aise à l’extérieur derrière le PSG, l’occasion est belle aujourd’hui de franchir une étape supplémentaire en s’emparant de la tête du championnat.

Pourtant, cette perspective n’est pas pour faire monter la tête à un groupe qui entend garder sa lucidité dans ce contexte favorable. “On garde les pieds sur terre. Le championnat est très long et ce n’est que le début de saison, a reconnu Serge Aurier sur le site officiel du club. Le TFC a l’habitude des bons débuts de saison, on ne va pas s’enflammer. On fera les comptes à l’arrivée du championnat et on verra si on a tout mis en oeuvre pour obtenir quelque chose.” Si huit places séparent Bordeaux de Toulouse au classement, il n’y a que quatre points d’écart, signe que tout peut vite tourner d’un côté ou de l’autre.

D’ailleurs, Alain Casanova se méfie particulièrement d’une équipe girondine dont le dernier succès en Ligue 1 remonte à plus d’un mois, à Lyon (2-0) lors de la 7e journée. Si le TFC vise la première place ce dimanche à Chaban Delmas, il sait que les Girondins sont en manque de points. “Bordeaux reste sur deux revers et aura à coeur de réagir. Ils n’ont gagné qu’un match à domicile, mais ils ont été souvent rejoints au score contre le cours du jeu, concède Alain Casanova. S’ils n’avaient pas été rejoints, on pourrait peut être dire que c’était la meilleure équipe à domicile.” Emmené par la révélation Ben Yedder, sept buts en championnat, Toulouse doit composer avec les absences de Yago, Vidal et Zebina. Qu’importe, la confiance est telle qu’elle se suffit à elle-même en ce moment.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)