Les Flops du week-end dernier exposés

Après chaque week-end, Topmercato essaie de définir quels joueurs et clubs ont manqué le coche. Ce lundi, nous avons décidé de parler du geste fou d’Ibrahimovic, de l’expulsion de Wilshere, du coup d’arrêt de l’Atletico Madrid et de la déconfiture de la Lazio Rome.

Stéphane Ruffier et Zlatan Ibrahimovic
Flops du week-end

“Zlataner”, oui mais pas toujours !

Lors du match entre le PSG et Saint-Étienne, les joueurs du PSG n’ont franchement pas réussi à briller à part quelques éclairs de temps à autre. Après l’ouverture du score des Verts, suite au but contre son camp de Mamadou Sakho, les Parisiens ont dû encaisser un nouveau coup dur. En effet, leur attaquant vedette Zlatan Ibrahimovic a été expulsé à la 70e minute de jeu. A la suite d’un bon ballon en profondeur, l’attaquant suédois s’est précipité pour intercepter le cuir avant le portier stéphanois Stéphane Ruffier. Problème, l’ex-joueur du Milan AC a infligé un violent coup de pied dans la poitrine du gardien de but digne des meilleurs films de karaté ou de kung fu ! Résultat des courses, l’arbitre a logiquement expulsé Zlatan Ibrahimovic. Au final, le PSG a perdu ce choc (1-2)… et sa superstar !

Wilshere a vu rouge contre Manchester

Avant le match face à Manchester United, le manager d’Arsenal Arsène Wenger était ravi de pouvoir aligner Jack Wilshere dans l’entrejeu aux côtés de Mikel Arteta et Santi Cazorla. Victime de blessures tenaces à répétition, le milieu anglais était clairement attendu au tournant lors de ce duel alléchant en Premier League. Malheureusement pour lui, Jack Wilshere a franchi la ligne blanche. Après avoir récolté un carton jaune en première période suite à un tacle dangereux sur Tom Cleverley, le métronome d’Arsenal a remis le couvert lors du deuxième acte sur Patrice Evra à la 69e minute et il a été expulsé. Déjà fébriles à 11 contre 11, ses coéquipiers n’ont pas réussi à remonter la pente et ils se sont inclinés à Old Trafford (1-2). Seul point positif, Jack Wilshere ne va pas enchaîner trop de matches… étant donné qu’il va être suspendu par la FA.

Les Rojiblancos ont perdu le Nord

Il fallait bien que ça arrive un jour ! Depuis le début de la saison, l’Atletico Madrid était invaincu. Mais toutes les bonnes séries ont une fin (la Juve peut le confirmer après son revers cuisant contre l’Inter alors qu’elle était imbattable en Serie A depuis 49 matches, ndlr) et les Colchoneros doivent l’accepter. Sur la pelouse de Valence, les troupes de Diego Simeone se sont inclinées (2-0) et fait assez rare pour être signalé, l’attaquant colombien Falcao n’a pas marqué. Nul doute que le technicien argentin va remobiliser ses troupes pour les échéances à venir (Academica Coimbra, Getafe, Grenade, Hapoël Tel-Aviv…). On saura rapidement s’il s’agit d’un simple accident de parcours pour l’Atletico Madrid ou si au contraire c’est un coup d’arrêt net après un début de saison transcendant.

La Lazio Rome a sombré en Sicile

De l’autre côté des Alpes, toutes les équipes qui affrontent Catane au Stade Angelo Massimino s’attendent toujours à devoir livrer une sacrée bataille pour l’emporter. La Lazio Rome peut en témoigner ! Le club de la capitale italienne a été submergé par les assauts des Siciliens (4-0). Ce résultat confirme que les hommes de Vladimir Petkovic sont dans le rouge actuellement. Leur série actuelle (2 défaites, 2 nuls) fait froid dans le dos et prouve tout simplement que les Biancocelesti ne sont pas assez forts afin de se mêler à la lutte pour le titre de champion (9 points de retard par rapport à la Juve, 8 par rapport à l’Inter Milan). La question est désormais de savoir si la Lazio peut rapidement rebondir ou si au contraire bon nombre de joueurs sont affectés sur le plan mental.

Tops du week-end

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)