Italie-France, les atouts de la Squadra Azzurra

L’équipe de France va disputer son dernier match de l’année face à l’Italie ce mercredi soir. Les Bleus devront se méfier tout particulièrement de certains éléments qui composent cette Squadra Azzurra expérimentale.

Stephan El Shaarawy

Sirigu, une opportunité en or. Normalement, c’est bien évidemment le gardien de but Gianluigi Buffon qui est le titulaire indéboulonnable dans les cages de la Squadra Azzurra. Mais le sélectionneur transalpin, Cesare Prandelli, veut savoir s’il peut vraiment compter sur Salvatore Sirigu en vue des échéances à venir. C’est pour cela que le joueur du PSG devrait débuter la rencontre face à la France. A 25 ans, le natif de Nuoro a une petite expérience sur la scène internationale (3 sélections) et il doit profiter de ce match test afin de marquer des points dans l’optique du Mondial 2014. Performant en Ligue 1 et en Ligue des champions, Salvatore Sirigu n’a pas le droit à l’erreur s’il veut un jour reléguer pour de bon Gigi Buffon sur le banc de touche…

Chiellini, un leader incontesté. Mine de rien, cela fait déjà plusieurs années que Giorgio Chiellini figure en équipe nationale d’Italie (56 sélections, 2 buts). Très solide au sein de l’arrière-garde de la Juventus Turin depuis 2005, le joueur qui a vu le jour à Pise sait qu’à 28 ans il est au sommet de sa carrière. Sacré champion d’Italie avec la Vieille Dame la saison passée, Giorgio Chiellini veut continuer de guider la Squadra Azzurra vers les sommets. Lors de la finale de l’Euro perdue face à l’Espagne (0-4), il avait dû quitter ses partenaires au bout de 21 minutes de jeu à cause d’une blessure à la cuisse. Son envie de briller lors du Mondial 2014 au Brésil est donc énorme et il ne faut pas compter sur lui pour passer au travers contre la France !

Verratti, le prodige gagne des galons. Après avoir cartonné à Pescara en Serie B, Marco Verratti a choisi de rejoindre le PSG lors du dernier mercato estival. Le sélectionneur italien, Cesare Prandelli, n’a pas hésité à monter au créneau pour dénoncer ce départ prématuré et pointer du doigt l’incapacité des clubs transalpins à retenir leurs meilleurs jeunes. Néanmoins, cela n’a pas empêché le guide de la Squadra Azzurra de retenir le joyau parisien. A priori, Marco Verratti devrait débuter la rencontre face aux Bleus. Cas échéant, il serait sûrement le chef d’orchestre italien et donc une rampe de lancement à surveiller de près. On verra s’il est en mesure de prouver qu’il a les épaules assez solides afin de concurrencer Andrea Pirlo à ce poste particulier.

Balotelli-El Shaarawy, la carte jeunes en attaque. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un nouveau cycle a probablement débuté de l’autre côté des Alpes suite à la finale de l’Euro. Ce mercredi soir, Cesare Prandelli devrait associer Mario Balotelli (22 ans) à Stephan El Shaarawy (20 ans) pour mettre le feu face aux Bleus. Le premier a du mal à se distinguer à Manchester City où il est clairement la quatrième roue du carrosse derrière le trio Agüero-Tevez-Dzeko. Mais sa puissance athlétique et ses coups de butoir pourraient poser des problèmes à l’arrière-garde tricolore. Pour sa part, le second est l’une des rares satisfactions de l’équipe du Milan AC. Auteur de 9 buts en 16 matches, le buteur des Rossoneri a pris une autre dimension depuis le coup d’envoi de cette saison 2012/2013. A lui de confirmer cela en équipe nationale après ses deux premières sélections.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement